Stranger Things : la série Netflix de l’été

Une série à la frontière de l'aventure, de la science-fiction et de l'horreur à ne surtout pas rater.

Stranger Things : un gros coup de cœur

Salut à tous ! Il était impératif de vous parler de Stranger Things, une série originale Netflix en 8 épisodes qui est peut-être la meilleure surprise de 2016 sur petit écran.

À mes yeux, cette série est une grande réussite sur tous les plans et je vous la recommande très vivement. Je pense que vous ne serez pas déçus et même que vous me remercierez ensuite.

Comme vous l’aurez compris, l’objectif de cet article est de partager un coup de cœur et donc de vous donner envie de découvrir cette série, il n’y aura donc pas de spoiler, en tout cas pas plus que ce qui est visible dans les photos d’illustration. Evidemment, la dernière partie de cet article, consacrée à quelques théories, déroge à la règle !

Une affiche qui retranscrit bien l'ambiance de la série

Une affiche qui retranscrit bien l’ambiance de la série

Stranger Things : de quoi ça parle ?

Si le bouche à oreille ne vous a pas encore dévoilé les grandes lignes de la série, sachez qu’elle se déroule dans une petite ville de l’Indiana en 1983 et qu’elle confronte différents personnages et notamment des enfants à des phénomènes surnaturels autour de la disparition de l’un d’entre eux.

Je n’en dirai pas beaucoup plus sur l’histoire pour laisser le total plaisir de la découverte à ceux qui préfèrent entrer dans une œuvre en n’en sachant le moins possible.

Stranger Things ? Wouaaahh !

Parfois, ça fait un peu peur.

Inspirations

En revanche, c’est avec plaisir que je vais revenir sur les inspirations et références qui façonnent et parsèment cette histoire, sans jamais pourtant lui enlever son caractère propre et original.

L’inspiration la plus évidente, celle que tout le monde reconnaît, c’est bien évidemment ET de Steven Spielberg. Certains plans et scènes de Stranger Things sont de directs hommages à ce grand film.

C’est toutefois un vrai mélange de genres que propose Stranger Things, en effet, on sent nettement l’influence de l’imaginaire tortueux de Stephen King, ce qui apporte une touche sombre et inquiétante aux mésaventures de cette bande de personnages très attachants.

Terminons la liste des influences et principaux clins d’œil en citant John Carpenter, Guillermo Del Toro, Les Goonies, Rencontres du troisième type, JawsAlien, Les Griffes de la Nuit ou encore Silent Hill.

Le shérif Hopper est sur la piste.

Le shérif Hopper est sur la piste.

Des personnages et des acteurs formidables

Une belle histoire ne serait rien sans des protagonistes de qualité et là, dans Stranger Things, on est vraiment servi.
La grande réussite se situe d’abord au niveau des enfants. La série retrouve parfaitement le charme et la nostalgie caractéristiques des films de bandes de copains des années 80.

Les jeunes acteurs vont de très bons à excellents et lorsque vous verrez la petite Millie Bobby Brown dans le rôle d’une mystérieuse petite fille, vous découvrirez sans doute comme moi une grande actrice.

Parmi les adolescents, vous remarquerez peut-être une ressemblance assez amusante de l’un des acteurs (qui incarne Jonathan, le frère aîné de Will) avec une version rajeunie de Norman Reedus, alias Daryl dans The Walking Dead.

Chez les adultes, la performance de Winona Ryder est très juste, mais j’ai surtout retenu celle de David Harbour dans le rôle du shérif Jim Hopper, qui m’a convaincu de bout en bout et qui fait un excellent protagoniste.

Une photo qui résume assez bien mes éléments favoris dans Stranger Things !

Une photo qui résume assez bien mes éléments favoris dans Stranger Things !

Donjons&Dragons et Stranger Things : love story

Il y a encore un dernier personnage important dans le scénario de Stranger Things. Un personnage de 40 ans bien tassés qui a fait rêver beaucoup de monde et continue encore à le faire.

Il s’agit de Donjons&Dragons, le jeu de rôle né dans les années 1970, puisqu’il s’agit du loisir de prédilection du groupe de quatre garçons au cœur de l’histoire.

Au passage, impossible de ne pas vous glisser que le jeu de rôle est aussi mon loisir préféré depuis que j’ai 10 ans, je vous recommande vraiment d’essayer, ça pourrait vous changer la vie, ou du moins votre vision des jeux de société.

Les références se croisent également avec l’œuvre de JRR Tolkien, l’auteur du Seigneur des Anneaux. Rien de plus normal puisque Donjons&Dragons et ces grands livres ont en commun l’univers de la fantasy.

Le médiéval-fantastique (traduction française de « fantasy ») était souvent réservé aux geeks dans les années 80, du temps de mon enfance, puisque c’était bien avant la grande démocratisation apportée par la version du Seigneur des Anneaux par Peter Jackson au cinéma ou encore l’adaptation télévisée de Game of Thrones.

Quoi qu’il en soit, le scénario multiplie les références avec dextérité, sans jamais passer en force. Des clins d’œil égrainés avec brio, en partie grâce au charisme des jeunes acteurs. Cette phrase n’avait pour seule volonté que de tenter de placer les 6 caractéristiques de Donjons&Dragons avec intelligence. J’espère donc que vous me pardonnerez son étrange constitution.

Un titre magnifique accompagné d'une bande-son à tomber.

Un titre magnifique accompagné d’une bande-son à tomber.

La musique de Stranger Things

Bon. J’ai menti. En fait il y a encore un autre personnage essentiel, il s’agit de la musique. On a bien sûr des titres de l’époque comme ceux de The Clash ou Joy Division, mais c’est notamment la bande-originale de la série qui marque, à commencer par celle de son générique.

Cette bande-son nous plonge non seulement dans un esprit années 80, mais elle sert surtout l’intrigue en venant souligner les moments d’angoisse comme de légèreté.

Personnellement, je ne me lasse pas du générique d’introduction, à chaque épisode, l’apparition du titre accompagné par le thème principal de la série m’immergeait directement dans un grand bain de sensations.

La qualité de cette séquence d’intro s’exprime aussi visuellement avec la police de caractère du titre. Il s’agit de la police ITC Benguiat ayant notamment été utilisée dans le titrage des films Star Trek des années 1990. Dans l’esprit des auteurs, l’objectif consistait surtout à évoquer les couvertures des livres de Stephen King.

Les frères Duffer et Winona Ryder sur le tournage

Les frères Duffer et Winona Ryder sur le tournage

Créateurs : les frères Duffer

Les créateurs de Stranger Things justement, parlons-en un peu; ils méritent notre attention. Il s’agit des frères Duffer, plus précisément Ross et Matt Duffer, des jumeaux (vrais ou faux, apparemment eux-mêmes n’en sont pas sûr !)

Ils ont écrit et réalisé le film Hidden en 2015 et ont également travaillé sur 4 épisodes de la série Wayward Pines, essentiellement à l’écriture. Les frères Duffer n’ont que 32 ans. Il faudra évidemment suivre leur travail avec grande attention après cette excellente série.

Raconte moi une histoire.

Raconte moi une histoire.

La meilleure série de 2016 ?

Revenons quelques mois en arrière pour souligner qu’avoir raison, ça fait parfois plaisir, surtout quand il s’agit des bonnes choses.

En effet, Stranger Things figurait dans notre Top 15 des nouvelles séries de 2015 et 2016 et aujourd’hui, après avoir terminé les 8 épisodes, je me dis même que la série aurait largement pu figurer dans le Top 3.

Pour l’instant, c’est sans doute ma nouvelle série préférée de 2016 et, par certains aspects, l’œuvre de fiction qui m’a le plus captivé toutes catégories confondues (oui, même devant la saison 6 de Game of Thrones, j’avoue…)

Joyce, la mère de Will.

Joyce, la mère de Will.

Stranger Things saison 2

Tout le monde se demande s’il y aura une suite. Cela dépend avant tout de Netflix, mais si suffisamment de monde regarde la série, avec l’avalanche de critiques positives et enthousiastes qui sont venues saluer sa diffusion, il y a de bonnes raisons d’y croire.

Les frères Duffer ainsi que le producteur, Shawn Levy, ont clairement indiqué qu’ils étaient prêts pour une suite. Les créateurs de Stranger Things soulignent que la première saison forme une histoire complète et cohérente, mais qu’il y a évidemment de nombreux développements qu’on peut imaginer pour l’avenir.

On retrouverait a priori certains des héros principaux tout en introduisant de nouveaux personnages essentiels à ce magnifique casting.

La perspective de voir grandir les enfants, aussi bien les acteurs que les personnages, amène les frère Duffer à comparer l’expérience possible à celle de la saga Harry Potter. Rien que ça.

Pas toujours facile d'être ado.

Pas toujours facile d’être ado.

Pas étonnant qu’ils soient attachés à leurs jeunes acteurs quand on sait que le processus de casting leur a fait choisir ceux-là parmi des centaines et des centaines de candidats.

Quoi qu’il en soit, ce serait pour moi un énorme plaisir de retrouver ces personnages et comédiens qui prouvent qu’être acteur ce n’est pas afficher un physique lisse de magazine, mais bien porter une intention et une émotion à l’écran.

La seule chose qu’il me serait trop difficile de revoir à nouveau, c’est le brushing de Steve. Je ne pense pas que ma santé mentale s’en remettrait.

Théories sur Stranger Things, la créature et la suite

Comme vous le savez sans doute, j’aime échafauder des théories. Voici donc un contenu bonus destiné à ceux qui ont déjà vu la série.

Certaines mystères devraient rester dans l'ombre...

Certaines mystères devraient rester dans l’ombre…

Le monstre de l’Upside down est-il vraiment attiré par le sang ?

Dans la série, Nancy, la grande sœur de Mike, échafaude une théorie selon laquelle la créature de l’envers serait attirée par le sang.
Il est possible en effet que le sang joue un rôle, mais cela reste encore à prouver. En revanche, ce qui pousse très certainement le monstre de l’envers à passer dans notre dimension, ce sont les émotions négatives.

En effet, toutes les scènes dans lesquelles le monstre surgit sont marquées par des émotions telles que la tristesse, la colère, la douleur ou la peur.

Cela vaut aussi pour le faon que Nancy et Jonathan trouvent dans la forêt. Il est mourant, il souffre et il est certainement terrorisé.
De plus, quelques instants plus tôt, une dispute assez violente avait éclaté entre les deux adolescents.

De même, lorsque le duo d’apprenti chasseurs de monstre attend dans la maison de Joyce, il est évident que leur coupure sur la paume de la main semble ne pas suffire pour attirer la créature. Observez néanmoins : dès que Steve arrive et que les esprits s’échauffent, elle fait son apparition.

Le thème de créatures d’autres dimensions qui sont attirées ou viennent même se nourrir des émotions humaines négatives est récurrent dans l’horreur et la science-fiction (notamment l’univers de Stephen King). Pas étonnant donc de retrouver un tel mécanisme repris dans la série.

C'est complètement bizarre ce que ce type raconte !

C’est complètement bizarre ce que ce type raconte !

Eleven peut-elle voyager dans l’interstice entre les dimensions ?

Pour terminer sur une question, on peut se demander à quoi correspond exactement « l’entre-deux » dans lequel arrive Eleven lorsqu’elle se concentre et ouvre son esprit alors que son corps flotte dans le réservoir de privation des sens.

En effet, il ne s’agit clairement pas de l’upside down (ou de l’envers en français), mais plutôt d’une sorte d’état de perception intermédiaire permettant à la petite fille de s’affranchir des contraintes de l’espace pour atteindre la conscience d’individus éloignés.

Selon moi, cet entre-deux aurait une qualité « inter-dimensionnelle » (en faisant le raccourci grossier consistant à utiliser le terme de « dimension » comme un synonyme du concept d’univers parallèle, ce qui est scientifiquement inexact). Il s’agirait potentiellement de la maigre barrière évitant un croisement ou un chevauchement des univers parallèles.

Ceci expliquerait la création d’une brèche, d’un passage, entre notre plan et celui de l’envers, lorsque Eleven panique en étant en présence de la créature de l’envers.

La panique d’Eleven, associée à ses pouvoirs psychiques, aurait à la fois attiré la créature et créé un tunnel en brisant les barrières imperceptibles que l’entre-deux dresserait entre les univers parallèles. En partant dans un délire simplificateur, on pourrait même associer cet entre-deux à la fameuse matière noire qui intrigue tant les astrophysiciens.

Enfin, que peut-on déduire du nom d’Eleven ? Les dix précédents enfants sont-ils morts ou sont-ils simplement ailleurs ? Quels sont leurs pouvoirs s’ils sont encore vivants ? Y a-t-il d’autre univers parallèle outre l’envers ? Voilà certainement de la matière à exploiter pour la suite…

Il aurait été possible d’évoquer bien d’autres points, comme l’énigmatique image finale de cette première saison ainsi que ce qui arrive à Will quand il est seul dans la salle de bain, mais laissons pour l’instant notre imaginaire divaguer librement avant de chercher à trop conceptualiser ! Vos théories m’intéressent, les commentaires sont faits pour ça. 😉

Quelques acteurs lors de l'avant-première

Quelques acteurs lors de l’avant-première

45 commentaires

  1. Lyvio Claude
    # il y a 1 année

    Suite à la vidéo et à cet article , j’ai englouti cette série en une longue soirée.
    Pas très fan des séries style années 80 , et du début un peu lent de la série on faillit me rebuter.
    Pour autant arriver à l’épisode 5 la trame s’accélére et l’on n’en perd pas une miette.
    Merci pour le travail et l’analyse fourni sur cet article

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Salut et merci pour ce commentaire. Content que la deuxième moitié de la série ait pu vous convaincre. Personnellement, je suis entré directement dans l’ambiance et j’ai adoré suivre les tribulations de ces personnages (surtout les enfants et le shérif).

      Répondre
  2. Dan
    # il y a 1 année

    Salut,

    Grand fan de votre site depuis que j’ai vu que vous aviez fait une vidéo sur la trés méconnu (et pourtant EXCELLENTE), Kingdom….je savait que vous alliez me plaire ^^.

    D’ailleurs si vous la connaissez pas, je vous conseille Rectify (MAGNIFIQUE), qui se terminera cette année a l’issue de la S4.

    Bref, OUEP…..pour moi ca était LE COUP DE CŒUR cette série. Bon faut dire que c’est mon genre (j’ai grandie dans les année 90’s), mais j’ai découvert des tas de films des année 80’s a cette époque (2 grand frère….merci a eux).

    Des Goonies, a ET, ou encore X-Files (grand fan de cette série….). C’est dingue de voir des les première minutes le travaille sur la réalisation et l’ambiance….qui colle vraiment au 80’s….(de même que la photographie). La musique est aussi EXCELLENTE, et rajoute a l’immersion (d’ailleurs je l’écoute en boucle depuis….hummmm).

    Moi qui suit un sériephile (Cinéphile), je peut le dire….cette série a dépasser mes attendes…et pour moi c’est en tout cas….la meilleurs nouveauté de cette année.

    Même si Preacher n’est pas loin (si vous ne l’avez toujours pas vu….je vous la conseille), grand fan des Comics (attention….elle n’est pas non plus si fidèle…d’ou beaucoup de déception…chose que je peux comprendre), et mis a part quelque passage au rythme lent…ou a l’intrigue qui prend trop sont temps….le reste est une perle pour moi (du casting, a la photographie au dialogue….ont sent l’esprit de Garth Ennis). Puis….les personnage sont juste excellent (beaucoup sont trés charismatique….Jackie Earl Haley…..Josheph Gilgun….whoo). Puis de sacré situation a la Tarantino (voir au Coen).

    Bref vous l’aurez compris….c’est mon second coup de coeur que je conseille (et elle viens juste de se finir….La S2 risque d’aller BIEN BIEN plus loin).

    Et en 3éme position….j’hésite avec Outcast (les dernier épisode m’ont un peux décu), je dirait The Night Of…..de HBO…..superbe.

    Voila, désoler pour ce long texte…..en tout cas, merci a vous….vous êtes génial et surtout passionner….et ca, sa fait trés plaisir.

    Un fan qui continuera a regarder vos vidéo (puis vos t shirt sont génial en passant ^^), THANK’SSSSSSSSSSSSSSS.

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Super commentaire, très intéressant, merci ! Je dois persévérer sur Preacher, je n’ai vu que le pilote. Je dois aussi commencer The Night of avec tout le bien que je commence à en lire. A bientôt 😉

      Répondre
      1. Dan
        # il y a 1 année

        Ah oui….je pense pas que The Night Of vous décevra….(c’est hypnotique….pour moi en tout cas), puis le cast est énorme (mention a Turturro ou le génial Michael K. Williams).

        Pour Preacher….yep je ne peux que vous conseiller de continuer ^^. Ensuite yes elle a c’est défaut (en milieu de saison l’intrigue ralentie…et quel que passage a vide), mais pour moi le positif prend LARGEMENT le pas sur elle. Et âpres avoir vu la fin de la S1…..QUE C’ÉTAIT BON.

        La saison 2 risque de dépoter sévère ^^.

        En tout cas, avec l’été….je vais me regardes des série dont je n’ai pas eu trop le temps de m’y mettre. Comme Animal Kingdom (vu les 1er épisode….c’est trés sympa pour l’instant….surtout le cast), a voir plus….ou Braindead….qui manque de folie….mais ce regarde pour l’instant (en tout cas après les 3 épisodes que j’ai vu ^^).

        Répondre
    2. ComeB
      # il y a 1 année

      En dehors du gros (GROS) coup de coeur pour Stranger Things et Millie Bobby Brown je suis assez d’accord sur Outcast les derniers épisodes M’ont également déçu
      Plus qu’à attendre le grand retour de notre Sherif préféré à savoir Hopper et ses accolytes ahah !

      Répondre
  3. Michael
    # il y a 1 année

    Bonjour
    Tout d’abord merci pour vos articles et vidéos. J’ai découvert par hasard votre chaîne et je prends un grand plaisir à vous suivre.

    J’ai une petite théorie sur ST, je pense que le monstre ainsi que l’upside sont en fait la manifestation des peurs de Eleven. Elle a malgré elle crée ce monde.
    Je vois un parallèle entre d&d et l’upside de par le « pouvoir » qui est attribué au mj de création.
    L’aspect du monstre est enfantin, c’est tout à fait le genre de monstre qui pourrait se retrouver dans l’imagination d’un gamin.
    Le monstre semble isolé dans un vaste monde, j’y vois encore un parallèle entre sa condition et celle de Eleven.
    Ceci finalement expliquerait la curieuse façon dont elle tue le monstre, elle le désintégre.
    Le monstre réagit aux émotions négatives car crée par Eleven il a été nourri de ses émotions.

    C’est un rapide résumé de ma théorie, je suis dans le bus pendant la rédaction de ce message 🙂

    Répondre
    1. Michael
      # il y a 1 année

      Je rajoute quelques éléments qui m’inspire cette théorie.
      Lorsque Eleven explique aux garçons où se trouve Mike (humm j’ai un doute sur son prénom), elle retourne le plateau de jeu. La surface est lisse et totalement noire, exactement comme ce qu’elle voit lorsque elle se concentre sur l’upside. Elle voit l’envers du décor et elle est la seule. Tout comme un meneur de jeu voit l’envers du décor et donne vie à son monde. Les joueurs ne voient que la création du MJ.
      Le jeu de rôle est très présent tout au long de la série, j’y vois plus qu’un clin d’œil mais réellement une ligne conductrice de l’intrigue.

      Il faudrait que je revois la série et que je cherche tous les indices pour voir si cette théorie tient le coup 🙂

      Répondre
      1. Sylvain Moriame
        Sylvain Moriame Auteur
        # il y a 1 année

        C’est très intéressant comme théorie et ça tient la route. La seule chose qui me gêne dans cette approche, c’est que tout dépend donc d’Eleven et que rien de « surnaturel » n’existerait en dehors de ce qu’elle peut créer… Quoi qu’il en soit, le parallèle entre le monstre et Eleven correspond bien à la métaphore qu’on suit durant la série, puisqu’elle est perçue comme un monstre 🙂

        Répondre
        1. Michael
          # il y a 1 année

          Le final me laisse penser que le monde qu’elle aurait créé ne dépend plus d’elle suite à son sacrifice. La scène avec Will (et non pas Mike, je m’étais trompé) pourrait être un indice sur l’indépendance que prend l’upside sur sa « créatrice ».
          Peut-être que l’upside s’est réfugié en Will.
          Je crois que l’upside a besoin d’un hôte pour qu’il puisse prendre forme et agir dans le monde réel. C’est l’immense souffrance d’Eleven qui lui a donné forme. Seule la souffrance qu’a vécu Will pourrait être suffisamment forte pour lui permettre de subsister et continuer à se nourrir des peurs de son hôte. Il est certain qu’on ne peut pas vivre ce qu’à vécu Will sans être totalement traumatisé.

          Si Eleven est bien la 11ème experience, que sont devenus les 10 précédentes ? D’autres formes d’upside peuvent coexister ? peuvent-il interagir ou ne sont-il que la manifestation d’un seul et unique monde qui ne ferait que croître en puissance « grâce » aux enfants ?
          Eleven est-elle la dernière ?

          Répondre
          1. Dan
            # il y a 1 année

            Super ta théorie…..Ca se trouve il vont vraiment faire sa, en tout cas j’aime beaucoup, et sa tiens la route.

  4. Michael
    # il y a 1 année

    Désolé pour les tournures de phrase chelou, j’écris depuis mon téléphone et ce n’est pas simple pour se relire !

    Répondre
  5. Maxime M.
    # il y a 1 année

    « Stranger Things », sera certainement la révélation niveau série TV de l’année 2016.

    Un magnifique hommage aux films fantastiques écrits et/ou réalisés par Steven Spielberg dans les 80’s comme le très célèbre « E.T l’extraterrestre » ou encore « Les Goonies », si vous avez été fan à l’époque, vous allez adorer cette nouvelle série magistralement écrite et réalisée par les frères Matt et Ross Duffer, avec un côté flippant et glauque de plus par rapport à ses modèles.

    On peut également noter une certaine similarité sur certains points avec d’autres films plus récents comme le « Silent Hill » de Christophe Gans ou encore « Midnight Special » de Jeff Nichols (lui même inspiré des films fantastiques des 80’s comme E.T., la boucle est bouclée).
    N’oublions pas au passage la bande originale emmenée tantôt par de la Pop des 80’s tantôt par des compositions originales aux boucles numériques et synthétiseurs granuleux.

    En définitive, une série qui touche notre nostalgie là ou ça fait mal avec une première saison venue d’un autre monde !

    PS spécial théorie (SPOILS pour ceux qui n’ont pas vu la fin de cette première saison) : au vu de la dernière scène il est fort possible que Will devienne un axe un peu plus central si saison 2 il y a. En effet cette scène de fin dans la salle de bain laisse peut-être supposer que Will est devenu malgré lui cet intermédiaire entre les deux mondes qui peuvent maintenant se joindre de façon immédiate sans conditions préalables (sang/mauvais sentiments, lumières,…) grâce à lui. En outre, il me semble que c’est la première fois qu’on voit une créature (celle qui tombe dans le lavabo) de l’envers pénétrer dans le monde de l’endroit sans transition de monde au préalable celle-ci étant déjà dans l’organisme de Will. Ce qui me renforce dans l’idée que les deux mondes sont de plus en plus joints malgré le « sacrifice » de Eleven, qui selon la gaufre laissée par le shérif à la fin n’est peut-être pas très loin, et la mort du monstre prédateur du monde de l’envers.
    Enfin pour terminer, énormément de questions restent en suspens par rapport aux expériences menées par les scientifiques et qu’adviendra t-il du portail entre les deux mondes ? Va t-il être détruit ou bien refermé ? Et si oui comment ? Affaire à suivre, pour, on l’espère en tout cas, une saison 2 qui ne manque déjà pas de suite dans les idées.

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Merci pour ce commentaire qui rejoint parfaitement mes impressions. En effet, le statut de Will pourrait être au cœur de la suite…

      Répondre
      1. Maxime M.
        # il y a 1 année

        Je viens de remarquer en regardant à nouveau l’épisode 1 que celui-ci débute assez tôt sur une partie de jeu de rôle entre Will, Mike, Dustin et Lucas au cours de laquelle Will effectue un 7 avec le dé (moment où les premières manifestations de l’envers se font par l’intermédiaire du téléviseur du père de Will qui grésille). Will avoue ensuite lorsque tout le monde part de la maison de Mike qu’il a bien fait un 7 et que le Démogorgon aurait dû le tuer, peu après quoi il se fait traquer par le monstre prédateur.

        Quelques minutes plus tard (vers la 27ème minute de ce même épisode) on a un bref aperçu du tatouage de Eleven (dommage que je ne puisse pas poster la photo ici) qui ressemble si l’on regarde rapidement à un « 011 » comme Eleven donc. Or, en mettant arrêt sur image on peut constater qu’il s’agit en fait très probablement d’un « D/7 », en gros une abréviation pour « Démogorgon 7 ».

        J’ai trouvé cette observation intéressante puisqu’elle renforce le parallèle qui se fait tout au long de la série entre le jeu de rôle auquel joue la bande de Will et les manifestations du monde de l’envers tout au long de cette première saison et l’idée que les deux seraient peut-être intiment liés.

        Je ne me rappelle plus très bien mais il me semble aussi que Will et sa bande sont les seuls à l’appeler Eleven, les médecins qui font des expériences sur elle n’utilisent à aucun moment ce nom d’après mes souvenirs en tout cas (possible que je me trompe) ce qui voudrait dire que son vrai nom n’est pas Eleven car son tatouage ne représente, en fait, pas un 11.

        Voilà 🙂

        Répondre
        1. Maxime M.
          # il y a 1 année

          *et l’idée que les deux seraient peut-être intimement liés et que Eleven et le monstre seraient bel et bien les deux faces d’une même pièce, des sortes d’alter-ego en quelque sorte, comme d’autres théories commencent déjà à l’affirmer*
          (voilà j’avais juste oublié de mettre ça et ça me semblait important à préciser)

          Répondre
          1. Maxime M.
            # il y a 1 année

            PS : juste après ça le cuistot lui demande ce que signifie son tatouage « Eleven » et elle répond « No » comme pour dire qu’il ne s’agit pas d’un 11. Suite à quoi elle affirme que c’est bien un 11 afin d’obtenir à nouveau de la nourriture.

  6. Jonathan
    # il y a 1 année

    Bonjour à tous, bonjour Sylvain.

    Je viens de la finir, j’ai adoré. Je suis entré directement dans l’histoire et contrairement à @Lyvio Claude j’ai plus vue un ralentissement vers l’épiosde 5, comme quoi la perception humaine est conditionnée par pas mal de choses en fait ;).

    Pour ce qui est des théories, je trouve celle de @Michael particulièrement intéressante, en effet le jeu de rôle à un sens dans cette histoire.

    Moi j’ajouterais, non pas une théorie mais plutôt une incompréhension, qui à défaut d’apporter une réponse claire, peut faire avancer le débat. Pourquoi le monde parallèle (upside down) est à l’identique du monde « réel » ? cela ne vous semble pas curieux? Le monde « réel » serait donc la « base » des potentiels mondes parallèles ? Pour pas un monde complètement différent ? même si je comprends qu’il permette de faire une relation entre les personnages et leurs sentiments (la proximité et le sentiment que la personne aimée est en vie)

    A et @Sylvain, pour la théorie sur les sentiments et le monstre , je pense que l’on peut ajouter, que la mère sent son enfant et que sa détresse attire le monstre également.

    A suivre …

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Oui pour la détresse de Joyce, totalement d’accord. Je n’ai pas cité tous les exemples, mais j’avais aussi celui-là clairement en tête. Quant à savoir pourquoi l’upside down et une sorte de reflet déformé de notre monde… je pense que c’est un thème récurrent dans les histoires d’univers parallèles. On suppose que ceux avec lesquels ont a le plus de chance (ou de risque) d’interagir sont justement les versions les plus proches du nôtre. Peut-être qu’il n’y a pas plus de raison que de reprendre la notion des plans de Donjons&Dragons, dont le plan de l’ombre par exemple qui pourrait avoir inspiré l’upside down.

      Répondre
  7. Jérôme À.
    # il y a 1 année

    Merci pour m’avoir fait découvrir cette excellente serie !! Eleven , quelle présence !! Faites là revenir ! Comme John S. s’il le faut!! Plus sérieusement , je suis surpris que la référence à Alien ne vous ai pas frappé , la vision de l’oeuf éclos peut il être un indice ?? Amicalement…

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Avec plaisir 🙂 Je mentionne Alien parmi les références dans l’article. Dans la vidéo, elle s’est échappée de ma mémoire.

      Répondre
  8. Gaut
    # il y a 1 année

    Superbe série merci à toi de me l’avoir faite découvrir !
    J’avoue avoir eu un peu du mal avec le premier épisode car au delà des belles références au cinéma, de SF, de Spielberg, ET notamment, etc je trouve qu’on tombe un peu dans le cliché avec le coup du groupe d’enfants qui part à l’aventure seul contre les adultes, les adolescents idiots remplis d’hormones, les méchants scientifiques du gouvernement et surtout ce shérif ! De plus on a le même schéma qu’on retrouve dans beaucoup de films ou de séries américains : la petite ville plus ou moins isolée qui forme une communauté à part entière et qui doit se démerder face à toutes les merdes de l’univers sans aide extérieure et sans aucune présence d’un Etat ( sauf pour représenter le méchant ) .
    Mais après l’originalité reprend vite le pas et dès le deuxième j’étais plongé dedans. La réalisation et les acteurs sont géniaux. On a peur, on rigole et on pleur parfois dans un même épisode.
    Sinon je trouve que la série ressemble beaucoup au film Super 8, ils rendent hommages au même genre de cinéma.
    Et enfin j’ai adoré à la fin le petit David avec son lance pierre contre le Golliath d’une autre dimension.
    Merci encore pour cette découverte 🙂 Qu’en pensez vous ?

    Répondre
    1. Véronique L
      # il y a 1 année

      A la vue de ce qu’on commence à apprendre depuis quelques années sur les agissements du gouvernement américain durant la guerre froide (des tests au lsd et sur de potentiels pouvoirs psychiques sont arrivés du côté russe comme du côté américain), ce « stéréotype » de grand méchant me paraît pas si irréaliste au final. Ce qui me fait dire que le shérif, à sa petite échelle, n’étant au courant de rien (et ayant un minimum d’intégrité) fouine là où il ne faut pas (après, cela m’étonne qu’à aucun moment un supérieur ne le menace lui ou son job pour lui faire arrêter son enquête). Et du coup, le cliché de la petite ville qui n’a aucune aide se justifie quand même, à mon avis.

      Répondre
  9. Regde
    # il y a 1 année

    On est aussi pas loin de l’appel de Cthulhu…avec ses goules et les dieux prêts à réapparaitre sur terre (Clive Barker aussi doit avoir apprécié la série)…le jeu de rôle qui a passé presque 2 décennies dans un placards fait un come back incroyable. Voir (et participer dans mon cas! bientôt 35 ans de lancer de d20 en tnat que MJ) les succès des projets participatifs pour les rééditions ou nouvelles éditions de D&D, AdC, Maléfices, Crimes, Runequest, etc… Merci pour ce moment : Stranger things GO.
    Gary ou que tu sois, tu peux être fier d’avoir créer des vocations.

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Oui absolument, un petit côté Mythe dans cet Upside down, c’est juste. De toute façon, on sent aussi l’influence de Lovecraft sur l’oeuvre de King, d’où l’impact direct ou indirect avec ces entités étrangères assoiffées de détresse humaine 🙂

      La mise en valeur du jeu de rôle me fait énormément plaisir, évidemment. C’est un loisir tellement riche et incomparable avec tout le reste…

      Répondre
  10. PV
    # il y a 1 année

    bonjour et merci pour la video
    effectivement la série m’a beaucoup plu, et merci donc de l’avoir mentionnée.
    le fait de revenir dans les années 80 est justifié pour partir de la situation de la guerre froide et de la guerre de l’information entre URSS et USA.
    la créature pourrait être la somme des peurs et sentiments négatifs de l’humanité entière et non seulement de 11, qui a été « recrutée » a posteriori. même si je n’exclus pas que 11 ne soit pas la fille disparue et que la mère ait effectivement fait une fausse couche. 11 et le monstre pourraient êtres les côtés pile et face, comme le Boo de Dragon Ball qui se divise en deux corps. cela expliquerait que les deux disparaissent en même temps, comme la matière et l’antimatière.

    pour la saison 2, on pourrait effectivement partir de l’espèce de corps qui sort de la bouche de Will, mais je trouve étrange qu’un élément parasite reste aussi longtemps dans un organisme sans lui causer des dommages. à moins que will ne soit la future grosse bête de la suite et qu’il ne marche sur les pas de sa chérie 11. l’oeuf trouvé par le sherif et Joyce dans l’Upside Down offre un prolongement évident.
    mais je serais plutôt partisan de revenir à zéro, et de traiter un autre élément paranormal dans une saison 2. Un peu comme si toute nouvelle saison de cette série était un seul épisode de X-Files, avec des nouveaux personnages, une nouvelle intrigue. mais j’y crois peu vu que le titre originel était « Montauk » là où devait initialement avoir lieu l’action.

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      L’idée du double négatif d’Eleven est intéressante. De mon côté, je suis tellement attaché aux personnages que je serais déçu que la suite ne permette pas de retrouver la plupart. Comme indiqué, cela semble être en effet la direction envisagée par les créateurs. Wait and see!

      Répondre
      1. PV
        # il y a 1 année

        c’est sûr que revoir ces acteurs serait forcément une bonne chose. et passer autant de castings serait dommage s’il fallait le refaire à chaque série.
        après l’attachement aux personnages est éphémère, on ne les connaissait pas avant et on en connaîtra d’autres.

        merci à The Grand Test pour toutes ses vidéos, j’attends la saison 7 de GoT avec impatience et vos vidéos avec

        Répondre
  11. Chloé
    # il y a 1 année

    Bonjour ^^,
    j’ai trouvé ton article et ta vidéo très intéressante. Effectivement, cette série a une ambiance bien particulière qui, dès le premier épisode, m’a séduite. Le générique, le jeu des acteurs, le scénario, la relation entre les personnages, la manière dont l’ensemble est filmé m’a agréablement surprise.
    Par rapport à ta sous-partie « Eleven peut-elle voyager dans l’interstice entre les dimensions ? », il me parait important de rappeler la métaphore développée par le professeur de sciences, afin d’expliquer comment accéder au portail. En effet, il compare les hommes à des acrobates qui sur le fil (qui représente en fait le monde « réel ») ne peuvent se déplacer qu’à droite et à gauche; il parle ensuite d’une puce, qui peut se déplacer comme l’acrobate mais également sur le fil et en dessous. L’expression « sur le fil » serait donc la définition de l’entre-deux auquel Eleven (aka la puce) est la seule à pouvoir accéder (pour le moment).
    Avant la séquence dans l’entre-deux et du contact entre Eleven et la bête, Dr.Martin Brenner dit à Eleven que « ce jour qui va changé l’histoire ». C’est peu dire puisque contrairement à ces attentes, il va engendrer la création d’un monstre. Si on apparente cette séquence de naissance de la bête à la genèse lorsque Dieu anime Adam de son souffle et le fait vivre, parallèlement Eleven touche la créature et lui donne accès à un nouveau monde. Or à la suite de la naissance d’Adam, la femme est créée, pouvons-nous nous attendre à l’apparition d’une bête équivalente à celle existante ? La créature va-t’elle muter et dépasser ses instincts de tueuse?
    En reprenant le thème de la naissance, Eleven est surement l’enfant de Mme Ives, or on sait que lorsqu’elle était enceinte, elle a pris de nombreuses drogues pour des expériences scientifiques menées dans le même laboratoire où Eleven a été séquestrée toute ces années (… ceci est expliqué lors du passage où le shérif et de Joyce lui rendent visite). Les expériences menées sur elle aurait eu un impact sur son bébé, donc celui-ci aurait acquis des pouvoirs. Eleven serait donc le résultat d’expérience, serait-il possible, dans les mêmes conditions, de mettre à nouveau au monde un enfant avec les mêmes capacités, voire plus? Si oui, est-ce-que les dirigeants du laboratoire vont y penser? Où sont passés les 10 enfants/expériences avant Eleven ?
    N’ayant pas encore fini la saison 1, je me pose pleins de questions sur la suite des évènements. Les portails entre les mondes m’intriguent énormément, il y’a un portail central et on voit que d’autres petits portails sont créés entre les deux mondes (dans l’arbre ref scène dans la forêt avec Nancy et Jonathan), par qui/quoi sont-ils ouverts ? Est-ce-que les portails peuvent être fermés définitivement? La mort de la créatrice de la brèche entre les deux mondes ne serait-elle pas la solution aux problèmes ?

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Beaucoup de questions en commun, mais j’ai peu de réponses à apporter, évidemment ! 🙂

      Je pense que les « portails secondaires » sont générés par la bête qui est attirée et/ou qui utilise les émotions négatives des humains et animaux pour les ouvrir. Certains pensent que la créature est une espèce de double d’Eleven créé dans l’Upside down. Je n’en suis pas convaincu personnellement. Je pense que d’autres univers préexistent et que des créatures de toute sorte y habitent, notamment des prédateurs pour l’humanité, comme dans le monde de Stephen King. Par certains aspects, la créature de la saison 1 ressemble un peu à celle de Ça… (It en VO)

      Répondre
  12. Maxime M.
    # il y a 1 année

    Je remets mon commentaire ici en version « clean » :

    Je viens de remarquer en regardant à nouveau l’épisode 1 que celui-ci débute assez tôt sur une partie de jeu de rôle entre Will, Mike, Dustin et Lucas au cours de laquelle Will effectue un 7 avec le dé (moment où les premières manifestations de l’envers se font par l’intermédiaire du téléviseur du père de Will qui grésille). Will avoue ensuite à Mike lorsque tout le monde part de la maison de ce dernier qu’il a bien fait un 7 et que le Démogorgon aurait dû le tuer, peu après quoi il se fait traquer par le monstre prédateur.

    Quelques minutes plus tard (vers la 27ème minute de ce même épisode) on a un bref aperçu du tatouage de Eleven (dommage que je ne puisse pas poster la photo ici) qui ressemble si l’on regarde rapidement à un « 011 » comme Eleven donc. Or, en mettant arrêt sur image on peut constater qu’il s’agit en fait très probablement d’un « D/7 », en gros une abréviation pour « Démogorgon 7 ». Juste après ça le cuistot lui demande ce que signifie son tatouage « Eleven » et elle répond « No » comme pour dire qu’il ne s’agit pas d’un 11. Suite à quoi elle affirme que c’est bien un 11 dans le seul but d’obtenir à nouveau de la nourriture.

    J’ai trouvé cette observation intéressante puisqu’elle renforce le parallèle qui se fait tout au long de la série entre le jeu de rôle auquel joue la bande de Will et les manifestations du monde de l’envers tout au long de cette première saison et l’idée que les deux seraient peut-être intimement liés et que Eleven et le monstre seraient bel et bien les deux faces d’une même pièce, des sortes d’alter-ego en quelque sorte, comme d’autres théories commencent déjà à l’affirmer.

    Je ne me rappelle plus très bien mais il me semble aussi que Will et sa bande sont les seuls à l’appeler Eleven, les médecins qui font des expériences sur elle n’utilisent à aucun moment ce nom, d’après mes souvenirs en tout cas (possible que je me trompe), ce qui voudrait dire que son vrai nom n’est pas Eleven car son tatouage ne représente, en fait, pas un 11.

    Voilà 🙂

    Répondre
  13. Jadd93
    # il y a 1 année

    Salut Sylvain , très bon article , j’ai aussi une petite théorie sur ST qui serait que leurs parties de Donjons et Dragons puissent être le déclencheur des événements qui se passe.
    Comme on le voit Eleven à déjà comparer le monstre avec la figurine de Démogorgon utiliser dans leurs parties , on voit également vers la fin les enfants rejouer à une partie et donc peut être amener un nouveau monstre , et également une chose qui aurait pu appuyer cette théorie mais qui n’a pas eu lieu est que sa aurait était styler que Eleven soit la grâce a un 11 lancés avec les dés au début dans la partie et pourquoi pas dans la deuxième partie a la fin un sept par exemple pour un autre enfant avec des pouvoirs , bref c’était tout pour moi sinon super série et je kiff ton contenu surtout sur Got 😉 .

    Répondre
  14. Fandra
    # il y a 1 année

    Hey,

    Un grand merci pour la recommandation, ça m’aurait fait chier de passer à côté de cette réalisation vraiment superbe.

    J’ai lu toutes vos réactions à la suite de l’article, et je pense qu’au vu du peu d’informations qu’on a, chacune des théories peut très bien collée.
    Mais j’aimerais juste revenir sur un point que je n’ai vu aborder qu’une seule et unique fois, et qui pourtant moi, à la fin de l’épisode 8, m’a clairement turlupiné.
    On débute sur une partie de Donjon et Dragon, on finit (ou presque) sur une partie du même jeu.
    Ajoutons à cela les évènements du jeu qui corroborent parfaitement avec l’intrigue de la série, est-ce qu’au final tout ceci ne serait pas dans l’imaginaire des quatre enfants? Est-ce que ça ne serait pas tout simplement, de l’épisode 1 à 8, la partie de Donjon et Dragon?
    Bon bien sûr avec une telle théorie difficile d’imaginer une suite, mais je trouve que ça se tient plutôt bien, et je dis pourquoi pas !

    Sinon comme d’habitude très bon article avec la bonne petite vidéo qui va avec

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Ravi d’avoir pu faire découvrir ce petit bijou. Concernant la relation entre l’histoire et le jeu de rôle, je pense et j’espère qu’il s’agit surtout de clins d’œil volontaires des réalisateurs et pas d’une histoire de « tout ça se passe dans leur tête ». Je déteste ce type de mécanisme dans les œuvres de fiction.

      Répondre
      1. Fandra
        # il y a 1 année

        J’avoue qu’en général ce genre de mécanisme est plutôt raté dans la plupart des films, mais quand on voit le résultat que cela a pu donner avec Shutter Island, c’est quand même assez saisissant, et si c’est bien fait ça peut être vraiment top.
        Après ce n’est pas un dénouement qui me plaîrait non plus en l’état, mais tout comme toi j’aime me prendre au jeu de l’élaboration de théories des plus incongrues ahaha.

        Répondre
  15. PG9
    # il y a 1 année

    Salut Sylvain, je te suis depuis plus d’un an maintenant et j’adore tout ce que tu fais, et surtout le fait de toujours vouloir constituer des théories après avoir vu une série ou un épisode et ca j’adore !

    J’ai une théorie sur ST : Et pourquoi tous les gens capturés par les monstres et mis au même endroit avec un tube/limace dans la bouche ne serait des futurs demogorgons en attente … Ce qui expliquerait pourquoi Will crache des limaces, voit les deux mondes et dit à l’hôpital : « the demogorgon got me »
    Moi je pense que c’est comme ça que les monstres sont créés et que les malheurs de Will vont continuer…

    Dis moi ce que t’en penses !

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Salut et merci pour ces encouragements 😉 C’est très possible que le principe d’Alien ait été repris pour la créature de l’Upside Down. J’espère néanmoins que la série ira chercher un peu plus loin pour ce qui est du destin de Will. J’espère qu’une saison 2 de ST éviterait le piège de proposer à nouveau la même créature au travers de la transformation des victimes.

      Répondre
  16. Malili
    # il y a 1 année

    Salut moi je ai vue la série le jours même où elle est sortie en une soiree et depuis je fais que regarder je ne mon lasse pas c ma série préfère ❤

    Répondre
  17. Malili
    # il y a 1 année

    Dit tu crois queun il vas avoir une 2ème série moi je veut trop si quelque le sais svp

    Répondre
    1. ComeB
      # il y a 1 année

      La saison 2 a été annoncée avec 9 épisodes

      Répondre
  18. Thomas M.
    # il y a 10 mois

    Bonjour à tous et merci Sylvain,

    Ayant revu les passages où le tatouage de El, « for short », est visible, je pense que la théorie du D/7 peut être oubliée. En effet, même si dans l’épisode 1 on peut se poser clairement la question puisqu’il semble manquer une barre sur le premier 1 du tatouage, dans l’épisode 2 quand El montre le tatouage à Mike il s’agit de 011 pas de doute.

    Quant aux théories sur par quoi le Demogrogon est attiré et qu’il serait attiré par le sang ou les mauvaises pensées, je pose la question de pourquoi avoir choisit d’attaquer Will qui en toute vraisemblance ne saigne pas et ne semble pas avoir de grosses émotions.

    J’aimerais aussi attirer l’attention sur le fait que El symbolise Will par le magicien du jeu de Dungeons&Dragons (épisode 2). Peut-être que cette pièce à une signification spéciale pour les connaisseurs du jeu, je ne sais pas si quelqu’un pourrait m’éclaircir. En tout cas, il est sur de mon point de vu que Will a joué un grand rôle en ce qui concerne la création du Demogrogon et qu’il sera le personnage de toutes les attentions lors de la saison 2.

    Je serais également terriblement déçu si le dénouement de cette histoire s’avère être l’imagination débordante des enfants..

    En attendant de lire de nouvelles théories et surtout de savourer la saison 2 courant 2017, je vous souhaite une bonne soirée. Over and Out.

    Répondre
  19. David P.
    # il y a 10 mois

    Hey! Merci beaucoup pour m’avoir fait découvrir cette série! Je l’ai finie en 1 jour! (Ma foi, quand on a rien à faire!) J’aime beaucoup votre analyse, et la façon dont vous exprimez votre point de vue est super. Un peu déçu de la fin, que j’ai trouvée trop précipitée, j’ai néanmoins adoré l’ambiance, et l’immersion était au rendez-vous! Maintenant, étant des années 90, les références me sont un peu passées sous le nez…! Mais vivement la saison 2!

    Merci encore.

    Répondre
  20. SamAston
    # il y a 9 mois

    Salut sylvain comment vas-tu ?

    Je viens de regarder la série d’un coup et je la trouve très bien effectivement. Quelques défauts tout-de-même notamment dans certains comportements insensés comme dans la scène ou après avoir perdue Johnatan, Nancy décide d’aller toute seule dans cette espèce trou visqueux ..

    Par contre je m’explique pas une scène ! Quand au début Will est poursuivie par le monstre et qu’il se réfugie chez lui et qu’il essaye d’appeler au téléphone, le monstre va ouvrir la chaine de porte comme s’il faisait de la télépathie.. Alors avec les pouvoirs de Eleven je pensais qu’il y avait peut-être un lien plus fort entre le monstre et elle comme si c’était une seule entité ou je sais pas.. Bref voilà à+ 😉

    Répondre
  21. Nathan
    # il y a 6 mois

    Salut,
    J’ai enfin fini la saison 1 et je sais qu’il y aura une saison 2 ( grâce à la bande d’annonce ). J’aimerais juste savoir POURQUOI le shérif à vendu l’emplacement des enfants pour se sortir de ce pétrin, cache-t-il son jeu ? ( Aide-t-il les ennemis pour de l’argent/pour en savoir plus/ parce qu’il est amoureux de la mère et donc pour l’aider à retrouver son fils/ parce qu’il savait que la bête aller les tuer une fois qu’ils les auraient retrouver ?).
    J’aimerais savoir aussi si plusieurs bêtes existe et si oui pourquoi ne pas nous les montrer ?
    Et donc si il y en a plusieurs, comment se créent-elles ? ( Est-ce que la bête ramène ses victimes au même audroit pour qu’elles se transforme, peut-être grâce aux espèce de « verres » que l’on a vu dans la bouche des victimes ?)
    En tout cas merci pour la vidéo, pour le site et pour les commentaires.
    J’espère juste que tu vas nous faire une vidéo sur les théories de cette série.
    Je suis désolée si il y a des fautes d’orthographes.

    Répondre
  22. Ananas
    # il y a 5 mois

    J’adore la série ! Seul désagrément c’est que la saison 2 est diffusée à Halloween, donc dans 6 mois .. Assez impatiente voilà tout !

    Répondre