Tesla Model S P90D : conduisez 10 ans dans le futur

Voici le test du produit le plus dingue que j’ai eu la chance d’avoir entre les mains. C’est une voiture, mais qui nous arrive tout droit du futur. Voici la Tesla Model S, P90D.

Tesla : le constructeur qui vit 10 ans dans le futur

Tesla est le constructeur de voiture le plus hype du moment. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Lorsqu’il a annoncé son prochain bébé, la Model 3, fin mars dernier, même Elon Musk, le big boss charismatique de cette marque née il y a moins de 13 ans, ne s’attendait pas à une telle réponse du public.

En quelques heures, plus de 300 000 pré-commandes sont enregistrées, pour un véhicule qui devrait déjà sortir en 2017. Tesla a mis les bouchées doubles pour honorer ses commandes, car quand on voit le bruit positif qui a déjà accompagné la Model S, il semble évident qu’un modèle moins cher comme la Model 3 va casser des briques.

La Model S existe en plusieurs versions. En 2016, les modèles ont déjà évolué et on peut aujourd’hui choisir entre la 70, 70D, 90D, et P90D. C’est ce dernier modèle ultra performant que nous avons pu emprunter pendant quelques jours. C’est bien sûr la plus chère, avec un tarif de 119 100 euros, mais ce qu’elle offre en plus est unique au monde.

Tesla-P-90-D-TGT-002

La plus puissante version de la Model S. 539 cv, 929 nm, et de 0 à 100 km/h en 3 secondes

Sur la Model S P90D, le D signifie Dual, pour Dual Motor. Un à l’avant, un à l’arrière. Avec ces deux moteurs, la puissance est phénoménale. À l’avant, le moteur délivre 262 chevaux. celui de l’arrière produit 510 chevaux… C’est déjà fou, mais ce n’est pas tout…

La P90D propose un mode qui s’appelle « Démesuré », Ludicrous, en anglais. L’inspiration de geek de Elon Musk est complètement assumée. Ce terme vient du film La Folle Histoire de l’Espace

Dans le mode Démesuré, les deux moteurs travaillent ensemble pour produire une accélération explosive : 539 chevaux… C’est déjà énorme, et la Model S P90D développe 967 Nm de couple disponible à 0 tours minute… Même si vous n’y connaissez pas grand chose, sachez que ce mode permet aux deux moteurs de cumuler leur puissance pour produire une accélération exceptionnelle.

D’ailleurs, la P90D affiche un résultat époustouflant : comme il s’agit d’un véhicule électrique, la puissance est disponible immédiatement, contrairement à un moteur thermique. Résultat : la Tesla P90D passe de 0 à 100km/h en 3.0 secondes. Sur une voiture de série, c’est du jamais vu.

Tesla-P-90-D-TGT-014

Quand les gens nous croisent sur la route, ceux qui savent nous envoient des pouces en l’air. « Oh une Tesla ! »

Avec ce mode activé, c’est tout simplement la voiture électrique de série la plus puissante du monde. Confrontée à des véhicules beaucoup plus chers et nerveux, elle reste imbattable au démarrage.

Ainsi, elle laisse une Ferrari F12 ou une Lamborghini Aventador loin derrière. Mais attention, uniquement pendant quelques secondes. Au final, la vitesse de pointe de la Tesla n’est QUE de 250 km/h, et les sportives italiennes la rattrapent vite.

Et parce qu’elle aime la vitesse, la Tesla Model S fait tout comme ses copines. Les poignées de portes sont par exemple rétractables. Dès que vous démarrez, elles disparaissent dans la portières pour supprimer toute prise au vent.
Les jantes de 21’’ (également disponibles en 19’’) sont imposantes, et chaque roue possède son étrier de frein, rouge, bien sûr…

Tesla-P-90-D-TGT-008

Une ligne sportive et de beaux étriers de freins… rouge évidemment !

Tesla-P-90-D-TGT-004

Les poignées de portes se rétractent dans la portière quand on démarre. Aucune prise en vent inutile

Tesla-P-90-D-TGT-005

Les jantes de 21″ sont massives. Une allure de sportive de haut niveau

Mais la Tesla n’a pas l’ambition d’être une voiture de course. Elle veut simplement être la berline la plus performante sur la route, tout en respectant l’environnement et votre portefeuille. Car Tesla a eu l’idée géniale, et c’est à mon avis ce petit détail qui a aussi fait son succès : la recharge électrique est gratuite à vie pour les propriétaires de Tesla.

La gratuité est cependant uniquement valable sur le Model S et X (le cross over qui n’est toujours pas sorti en Europe), puisque Elon Musk a tout récemment indiqué qu’elle n’est pour l’instant pas prévue pour le Model 3.

L’autonomie : le point crucial à prendre en compte

Le point crucial sur cette voiture comme sur toutes les voitures électriques est évidemment l’autonomie. A ce jour, il est possible de faire plus ou moins 500 km avec une charge complète. L’autonomie exacte dépendra évidemment de votre manière de conduire et des équipements de confort activés.

Pour recharger une Tesla, on peut compter sur un très grande nombre de bornes de recharge, y compris en France. Mais attention, toutes ne se valent pas.

Tesla-P-90-D-TGT-018

Plus que 86 km d’autonomie. Il va falloir penser à trouver du jus…

On peut par exemple se brancher sur les bornes Autolib à Paris et en région parisienne. Mais il faudra pour cela un abonnement spécial, souscrit auprès d’Autolib. Et encore une fois, attention : toutes les bornes Autolib ne proposent pas de prise de recharge pour « véhicules tiers », autrement dit, des véhicules électriques d’autres marques que sa Bluecar.

Tesla-P-90-D-TGT-012

Recharge gratuite sur un parking de grande surface.

Mais on trouve un très grand nombre de bornes électriques libres d’accès partout. Par exemple, de plus en plus de grands centres commerciaux proposent plusieurs bornes, souvent gratuites, sur leurs parking.

Nous en avons testé 2 avec succès. Mais encore une fois, attention : ici, il faut être patient et le type de recharge dépend là aussi de la puissance de charge proposée par la borne. Ainsi, à Vélizy 2, je me suis branché sur l’une des 4 bornes en libre service. Mais c’était long, très long. en 2h, j’ai pu récupérer 20 km d’autonomie. Soit au même niveau qu’une prise électrique domestique.

On peut d’ailleurs recharger une Tesla sur n’importe quelle prise électrique. Dans le coffre avant, on trouve ainsi une énorme valise qui renferme tous les adaptateurs possibles. Si on se branche sur une prise domestique, elle récupère 13 km par heure de charge. Donc si vous avez un garage privé, et une prise électrique à disposition, c’est l’idéal.

Tesla-P-90-D-TGT-015

Tous les câbles et adaptateurs possibles sont prévus. Ca prend de la place, alors on les mets dans le coffre avant !

Nous avons même vu qu’il est possible de se rendre chez de nombreux concessionnaires d’autres marques, dès lors qu’ils proposent eux-aussi des véhicules électriques, par exemple BMW, Nissan, ou Renault.

Et comme de très nombreuses sociétés possèdent elles aussi des véhicules électriques pour leur activité, certaines d’entre elles ont installé des bornes de recharge qu’elle mettent à la disposition du grand public, là aussi, souvent gratuitement. Nous avons par exemple rechargé notre Tesla sur le parking d’une entreprise de plombier chauffagiste un dimanche !

Des particuliers, possesseurs de voitures électriques, proposent également de venir charger votre voiture chez eux ! En revanche, c’est souvent contre menue monnaie. Mais cela semble normal, il faut bien rendre service, mais l’électricité n’est pas encore gratuite…

Pour trouver une borne de recharge partout en France, le site web et l’appli mobile ChargeMap sont indispensables. Il s’agit d’une base de données communautaire qui recense toutes les bornes de recharge partout dans le monde, quelles soient gratuites ou payantes, dans des lieux privés comme des entreprises, ou même chez des particuliers, ou dans des lieux publics : centre commerciaux ou mairies par exemple.

À noter un détail intéressant : sur le site de Tesla, vous pouvez calculer l’autonomie de la Model S avec un simulateur dynamique. L’autonomie changera suivant la température extérieure, la mise en marche de la clim, la vitesse de conduite, et bien sûr, la taille des jantes.

Enfin, si vous êtes pas loin de la panne sèche, sachez que vous pouvez éteindre l’écran central, ce qui vous fera gagner quelques kilomètres de charge.

Superchargeurs : l’électricité offerte à vie par Tesla

Mais la grande force de Tesla est son réseau de recharge ultra rapide, qui est déjà très bien développé en France : les Superchargeurs. À ce jour, il y en a 33 sur le territoire. On les trouve souvent sur les parkings d’hôtels, et l’accès en donc entièrement gratuit pour tous les propriétaires de Tesla.

Les Superchargeurs sont vraiment très puissants. Ils délivrent 33 ampères par prise. Il permettent ainsi de faire une charge complète en une heure. Donc, si vous avez un Superchargeur pas loin de chez vous, recharger votre Tesla ne vous coûtera RIEN.

Tesla-P-90-D-TGT-009

Bienvenue au Superchargeur Tesla. Servez-vous, c’est gratuit !

Quand nous sommes allés recharger notre Tesla au Superchargeur de Rungis, c’était notre première recharge, et j’avoue que je n’ai pas réussi tout seul du premier coup. Mais j’y ai rencontré Karim, un habitué qui a depuis quelques temps craqué pour une Tesla, et apparemment, ça lui a changé la vie. Normal, il est VTC pour Chauffeur-Privé. La route est donc son quotidien. Vous retrouverez son témoignage dans la vidéo du test.

L’autonomie reste donc le seul point pénalisant de la Tesla. Comme sur une voiture à essence, il faut donc trouver une station.

En toute honnêteté, nous en avons toujours trouvé grâce à ChargeMap, et s’il faut être attentif à la manière dont on gère ses trajets, il n’y a pas grande différence avec un autre véhicule. Une autonomie de 500 km offre largement de quoi voir venir. Si vous faites un Paris – Bordeaux, il faudra simplement repérer les Superchargeurs sur le trajet et prévoir une pause d’une heure pour refaire le plein… gratuitement. Installer des Superchargeurs sur des parkings d’hôtel, comme l’a fait Tesla dans ceux du groupe Accor, est donc très malin. Pendant qu’on recharge, on va déjeuner au restaurant de l’hôtel Novotel. Parfait !

Le Tesla une voiture intelligente

Au-delà de sa spécificité électrique, la Tesla est aussi une voiture intelligente. On contrôle tout ce qu’il se passe sur la voiture depuis une énorme tablette tactile de 17’’. Autour de cet écran massif, c’est d’ailleurs assez épuré. Il n’y a d’ailleurs que deux boutons physiques sur la console centrale. Un bouton pour activer les Warning, et un autre pour ouvrir la boite à gants. C’est tout…

Tesla-P-90-D-TGT-010

Connexion internet indispensable. Tiens, mais ça ne serait pas notre site web ??

La voiture est connectée en permanence à internet grâce à une carte sim 3G qui fonctionne sur le réseau Orange. Cette connexion permet de la géolocaliser, mais aussi de contrôler certaines fonctionnalités depuis l’application sur iOS ou Android.

Cerise sur le gâteau, la Tesla est aussi la seule voiture du monde qui puisse être mise à jour par Internet. Cela peut faire sourire, mais c’est pourtant super efficace. Dès qu’une mise à jour est disponible, elle est proposée directement sur la voiture. La Tesla est donc comme votre smartphone, elle reçoit des mises à jour OTA, Over The Air.

Tesla-P-90-D-TGT-000

Un Intérieur épuré mais un écran massif

 

Autopilot : bienvenue dans le futur

Fin 2015, une mise à jour importante a ajouté le pilotage automatique sur la Model S. Il combine plusieurs aides à la conduite, et permet de laisser sa voiture conduire toute seule. Quand le représentant de Tesla m’a expliqué comment faire, je lui ai dit « Non, ne vous embêtez pas, je ne vais jamais faire ça, j’ai trop peur et pas encore confiance ».

Mais ça, c’était avant… Dès que j‘ai pris la voiture en main, j’ai timidement enclenché le bouton d’Autopilot, et il ne m’a fallu que quelques secondes pour comprendre que c’était à la fois très efficace, sécurisé et carrément génial !!!! Mais attention, comme me l’a rappelé Tesla, l’Autopilot de la Model S est avant tout une assistance à la conduite. Légalement, il est obligatoire de garder les mains sur le volant.

Tesla-P-90-D-TGT-017

1,2 G de poussée quand on passe de 0 à 100km/h en 3 secondes

L’Autopilot fonctionne grâce à la combinaison de plusieurs assistances à la conduite. La correction de trajectoire, grâce à l’analyse des lignes blanches sur le côté de la route, le régulateur de vitesse auto adaptatif pour garder ses distances, mais aussi rattraper les voitures vous précédant, la détection des panneaux de limitation de vitesse, et la détection des véhicules sur les côtés. Le résultat est vraiment bluffant…

Une fois l’Autopilot enclenché, la voiture conduit vraiment toute seule… J’ai fait le test, et c’est vraiment efficace. J’ai roulé environ 7 km sans jamais toucher le volant sur l’A86 depuis Vélizy jusqu’a un peu plus loin que Versailles. Je n’ai pas d’autre mot pour définir cette expérience : c’est complètement bluffant… On est vraiment dans le futur.

Mais il y a encore plus fort. La voiture peut aussi changer automatiquement de voie, il suffit d’actionner le clignotant. Si la voiture détecte qu’elle peut dépasser le véhicule qui est devant vous, elle fait la manœuvre toute seule.

Mais l’Autopilot va encore plus loin que de simplement calquer la cadence de la voiture sur les véhicules qui la précède. Elle peut aussi s’arrêter et repartir toute seule dans un embouteillage ou en ville. Quand les voitures devant vous sont à l’arrêt,  la Tesla s’arrête, quand ça repart, elle repart aussi, toujours toute seule. C’est magique…

Tesla-P-90-D-TGT-011

En mode autopilot, la Tesla s’occupe de tout, attention à ne pas s’endormir…

Des possibilités quasi infinies grâce aux mises à jour

Il est très difficile de faire la liste complète de tout ce que propose la Tesla Model S, puisqu’elle reçoit régulièrement des mises à jour. Mais j’ai noté quelques fonctionnalités très sympa, dont certaines, très récentes.

L’une des dernière mises à jour sortie ce printemps est la possibilité de laisser la voiture se garer toute seule. On peut le faire depuis son appli mobile sur son smartphone, ou depuis la voiture, en activant le parking automatique.

Autre nouveauté encore plus récente, le mode Bio Weapon qui permet de purifier l’air et de faire face aux attaques par armes biologiques… Quand je vous dis qu’on vit dans le futur…

Grace à sa connexion 3G, la Tesla offre un accès au catalogue Spotify, mais aussi à des web radios. Elle permet aussi d’accéder à Google Maps sur son écran géant, c’est vraiment génial !

Tesla-P-90-D-TGT-013

Google Maps comme vous ne l’avez jamais vu

Toujours grâce à sa tablette géante, la caméra de recul peut être même mise sur une seule moitié de l’écran, la visualisation reste excellente. Et si ça vous chante, vous pourrez afficher une page web, ou Google Maps sur l’autre moitié de l’écran.

On peut évidemment accéder à tous les paramètres de confort de la voiture. Par exemple, modifier la température, les réglages de son, accéder aux contacts de son smartphone, et les appeler.

Tesla-P-90-D-TGT-006

L’impression que je garderai de cette expérience : avoir conduit 10 ans dans le futur

Bien entendu, on peut aussi contrôler la recharge de la voiture, et on s’aperçoit d’ailleurs que même si la puissance électrique admissible de la voiture est modifiée automatiquement suivant la borne sur laquelle elle est branchée, il est tout à fait possible de baisser le niveau d’ampérage maximum, afin de ne pas surcharger la prise électrique sur laquelle on se branche.

 

En bref : 5/5

Vous l'avez compris, cette expérience m'a profondément marqué, et si je n'ai pas encore passé ma commande, je vais sans doute y réfléchir pour la Model 3... 

Un grand merci à Charles Delaville de Tesla Motors France, pour nous avoir donné l'opportunité de tester ce véhicule hors du commun... En espérant que vous puissiez faire de même un jour...  

Pour

Le silence intérieur et extérieur
La puissance de l'accélération
Respectueuse de l'environnement
Recharge gratuite sur les Superchargeurs
Elle est magnifique

Contre

Recharge lente sur une prises domestique
Le prix ? Et encore...

2 commentaires

  1. Thomas
    # il y a 1 année

    Merci pour cet article : je roule en p85d depuis un an et 30000km, c’est tout ce que vous dites très bien.
    Pour rire, on peut aussi se dire que le mot « voiture » ne convient pas tout à fait 😉
    http://theoatmeal.com/comics/tesla_model_s
    Je relaierai 😉

    Répondre
    1. Sylvain Moriame