Samsung Galaxy S6 Edge Plus : le test

Nous avons testé le haut de gamme de Samsung ultra puissant à écran incurvé. Alors que vaut-il après 2 mois d'utilisation intensive ?

Après le Galaxy Note Edge et le Galaxy S6 Edge, voici la version la plus aboutie du smartphone à bords incurvés de Samsung. Ce qui semblait être une lubie de Samsung pour démontrer sa maîtrise des écrans incurvés est oublié. Il y a de fortes chances pour que d’autres marques s’en inspirent à leur tour. On en reparlera dans quelques mois…

En février dernier, Samsung avait donc dévoilé le Galaxy S6 en deux versions. Tout d’abord le modèle classique, qui est un peu passé inaperçu, tant son quasi jumeau crevait l’écran. Pensez-vous donc : un smartphone aux deux bords incurvés. Et cet été, Samsung en a dévoilé une version phablet : le Galaxy S6 Edge Plus.

La prise en main est délicate. Il est beau, mais on a peur de le faire tomber.

La prise en main est délicate. Il est beau, mais on a peur de le faire tomber.

Un design innovant et réussi…

Première impression dès la prise en main, le Galaxy S6 Edge Plus est sublime. Sans doute que la version gold que nous avons reçue en test y est pour beaucoup. Mais même en y regardant de plus près sous tous les angles, on a rarement vu un smartphone aussi beau. Là ou LG a misé sur le cuir avec le G4, Samsung parie sur l’aluminium, comme Apple.

Même impression que pour le plus petit modèle : l’appareil est très fin. Beaucoup plus fin que le Galaxy Note 5, avec qui il partage la quasi totalité des spécifications techniques.

À l’avant, on retrouve un bouton d’accueil qui cache un capteur biométrique, légèrement plus réactif que celui du S6 et S6 Edge. À gauche se situent les boutons de volume et à droite, le bouton d’alimentation.

À l’arrière, l’objectif photo et vidéo est proéminent. L’appareil est tellement fin qu’il aurait été difficile de faire autrement. Sur sa droite on découvre un flash led et un capteur laser et infrarouge.

Un capteur arrière de 16 megapixels qui fait des merveilles…

Un capteur arrière de 16 megapixels qui fait des merveilles…

… mais une prise en main délicate

Lorsqu’on tient le S6 Edge Plus en main, on a un peu peur de deux choses : de le faire tomber, car il est fin et il glisse facilement, et d’appuyer sur l’écran sans le vouloir. C’est à mon sens le seul défaut de ce type d’écran. Il est très facile d’appuyer sur l’écran par erreur, rien qu’en tenant le smartphone. On ne peut pas considérer cela comme un défaut de conception, mais on est averti : attention à la manière dont on le tient, et si les deux bords incurvés ne vous plaisent pas, filez directement sur le Galaxy Note 5. C’est quasiment le même mais la forme incurvée est à l’arrière…

Un écran qui boxe hors catégorie, très loin devant la concurrence

L’écran de 5,7 » est en Quad HD (2K). La résolution affiche 1440×2560 pixels, soit un nombre de pixels affolant de 560 par pouce carré ! À noter que la résolution est la même sur le S6 Edge, et comme son écran est plus petit, son pitch est encore plus élevé : 640 dpi… À ce jour seul le Sony Z5 et son écran 4K fait mieux, mais il n’est pas encore disponible.

La techno utilisée est le Super AMOLED, chère à Samsung, et même si vous n’y connaissez rien en technos d’écran, sachez que c’est celle qui procure les images les plus contrastées. Apple préfère des images plus douces avec des écrans qui restent LCD.

Un écran ultra lumineux, même en plein soleil. Sur cette photo, la luminosité est réglée à environ 2 sur 10

Un écran ultra lumineux, même en plein soleil. Sur cette photo, la luminosité est réglée à environ 2 sur 10

Pour regarder un film, jouer, filmer ou prendre des photos, c’est le luxe intégral. L’écran est très lisible en plein jour, difficile de le prendre en défaut…

Mais cet écran incurvé posera néanmoins quelques problèmes… Tout d’abord, à tous ceux qui ont dépassé la quarantaine, et qui se souviennent encore des télés à bords arrondis. On a cherché à s’en débarrasser pour obtenir des télés plats à coins carrés. Et voilà qu’on nous demande de revenir à des écran arrondis ? Tout ceci est vraiment étrange. Lorsque l’on regarde une vidéo, lorsqu’on joue, le bord de l’écran est arrondi, et on perd donc la régularité de l’information visuelle. En clair ce n’est pas très joli. Alors, même si l’écran est d’excellente qualité, je ne comprends pas le but de Samsung…

À l’intérieur, équipement haut de gamme

À lire la fiche technique du smartphone, on comprend bien que Samsung n’a pas lésiné sur les moyens et veut en mettre plein la vue. La mésaventure du Galaxy S5 a été douloureuse et pour le S6, rien n’a été laissé au hasard.

C’était déjà vrai sur le S6, ça l’est encore plus sur le S6 Edge Plus. Après avoir abandonné Qualcomm pour remplacer le Snapdragon par un processeur maison, Samsung fait plaisir à ses acheteurs. Le Exynos 7420 chauffe beaucoup moins que le Snapdragon 810, mais il est aussi beaucoup plus puissant. Sur AntutuBenchMark, le score de 70 000 est atteint, et amène donc le Galaxy S6 Edge Plus dans le top 3 des mobiles les plus puissants, avec le Note 5 (normal, tout est identique à l’intérieur) et le S6 / S6 Edge. Ce podium trusté par Samsung devrait faire peur aux concurrents qui doivent sans doute préparer une riposte pour le Mobile World Congress 2016…

AntutuBenchmark est un excellent outil permettant de donner une note moyenne se basant sur un certain nombre de tests. C’est le seul test que nous utilisons, car il est très équilibré et ne prend pas en compte que la 3D, comme certaines autres applis dédiées au test du GPU (processeur graphique). Le score très élevé nous assure donc d’un confort dans n’importe quelle situation.

Le Galaxy S6 Edge Plus possède 4 Go de Ram, là ou le S6/S6 Edge ne montait qu’à 3 Go. Le confort est donc accru dans tous les usages qui nécessitent beaucoup de mémoire vive (notamment le multitâche).

 

Android Lolipop et Surcouche Samsung

Android 5.1.1 est au programme, et Samsung y a ajouté sa surcouche maison, TouchWizz, qui bénéficie du reboot déjà noté sur les Galaxy Note 4 et le S6. Si cette dernière n’est pas la plus classe qui soit, elle est sûrement l’une des plus complète du marché, à égalité avec Emotion UI 3.0, de Huawei (aussi présente chez Honor).
Si l’on compare les options possibles sur le S6 Edge Plus, on est au dessus, et de très loin, du faible nombre de possibilités de réglage offertes par Google sur la version pure Android. C’est d’ailleurs pénalisant sur les smartphones sans aucune surcouche, comme les Moto X (2014, Style et Play), mais ça peut alourdir le système si le smartphone n’est pas bien équipé en RAM. Avec 4 Go de ram, on est content de voir que la lourdeur de l’interface n’a pas d’impact sur la navigation et l’usage au quotidien.

Touchwizz et ses icônes rondes

Touchwizz et ses icônes rondes

Des usages spécifiques pour un écran particulier

L’écran incurvé bénéficie de raccourcis logiciels dédiés, comme cette petite languette en haut à droite, qui permet de faire apparaître un menu de raccourcis vers vos contacts ou vos applis préférés. C’est sympa. Mais complètement inutile… En effet, pour les contacts, il faudra un clic pour ouvrir le menu raccourci, un clic pour choisir le contact, un clic pour définir le moyen de la contacter, et attendre que l’appli se lance. 3 clics, c’est long. Il est plus rapide de créer un raccourci sur le bureau… On peut aussi ajouter des applis, mais à moins d’avoir une urgence absolu d’accéder à la calculatrice, je n’arrive pas à trouver l’intérêt à cette barre latérale de raccourcis…

Quand le smartphone est en veille, l’heure peut être affichée sur le côté droit de l’écran. Là aussi, l’intérêt est plus que limité et reste très gadget. Au final, on a l’impression que cet incurvé est là car Samsung sait le fabriquer, mais personne n’a réellement trouvé de killer app pour le justifier. Quand on regarde une vidéo, les contrôles sont en haut (côté droit), mais c’est pareil, à quel moment a-t-on défini qu’il était plus logique d’accéder à des contrôles en haut de l’écran plutôt que des contrôles qui apparaissent au milieu quand on tapote avec le doigt ?

Appareil photo complet et très performant

L’appareil photo principal de 16 mégapixels est bluffant, et c’est sans doute le point qui m’a le plus surpris sur ce smartphone. Celui du S6 / S6 Edge était déjà très bon, mais ici, la stabilisation est optique et le mode DNG permet de shooter en RAW. Si vous connaissez, vous savez que c’est important, et si vous ne connaissez pas, sachez que le mode RAW permet de créer des négatifs numériques. Pour faire simple : lorsque l’on shoote en RAW, les fichiers sont souvent 8 fois plus gros que des JPG, mais il est possible de changer la balance des blancs et l’exposition sur son ordi après avoir pris la photo. Il faut donc « développer » la photo dans Photoshop. Quand on a compris l’intérêt du RAW, on ne shoote normalement plus que des photos en RAW. Les utilisateurs de réflexes et les pros le savent, et ceux qui vous diront que ça ne sert à rien n’ont sans doute pas compris à quoi ça servait 🙂

Un mode manuel complet et des modes thématiques très pratiques

Un mode manuel complet et des modes thématiques très pratiques

Le RAW sur un smartphone est donc un des deux points sur lesquels les reflex et hybrides ont encore une longueur d’avance sur les smartphones, l’autre étant l’optique. Le Galaxy S6 Edge Plus permet donc de shooter en RAW, mais à condition de passe en mode PRO dans les réglages de l’appareil photo. Seul déception, il semble impossible de conserver le mode Pro et RAW par défaut. Il faudra à chaque fois retourner dans Mode / Pro /, puis Réglages / RAW. C’est dommage…

En revanche, il est possible, toujours en mode Pro, d’enregistrer des régales utilisateurs personnalisés en modifiant la balance des blanc, la vitesse d’obturation, l’exposition, la zone de focus, et les ISO.
Sur le modèle inspiré de Sony sur les Xperia Z, Samsung permet désormais de télécharger des plugins pour ajouter de nouvelles fonctionnalités à son appli photo. Les plugins ne sont pas très intéressants, et il faut impérativement passer par un compte Samsung Galaxy App pour les télécharger. Aucune appli payante n’est dispo, et toutes les gratuites semblent être des duplicatas des fonctions de l’appareil photo. Et si je vous parle de ce point, c’est que c’est tellement mal foutu et peu engageant que Samsung ne devrait jamais vous en parler 🙂

Dans les fonctionnalités intégrées dans l’appareil photo, on peut noter les modes refocus, pour changer la zone de focus après avoir pris la photo (plusieurs à vitesse rapide en réalité), les modes panoramas, ralenti extrême (96 images par secondes en 1080p si je ne me trompe pas), accéléré extrême (timelapse) ou la diffusion en direct.

Cette dernière est plutôt sympa et permet de manière hyper simple de diffuser de la vidéo en direct sur YouTube sur le compte Google avec lequel vous êtes connecté sur votre smartphone. Je n’ai jamais vu aussi simple pour diffuser en direct sur YouTube. Un clic sur LIVE, et hop, ça streame. Très sympa. en revanche, le Galaxy S6 Edge Plus chauffe beaucoup et très vite. C’est une option adaptée à une diffusion courte et occasionnelle, mais je ne suis pas sûr que le Galaxy tienne longtemps.

En vidéo, la 4K est toujours au rendez-vous, et comme sur le S6 / S6 Edge, on peut aussi filmer en 2,7K. Malheureusement, impossible de changer le nombre d’images par seconde. On aurait ben aimé du 25, voire du 24, mais non, c’est 30 fps ou rien. La qualité est excellente, et on peut seulement regretter un mode vidéo trop saturé, comme souvent avec Samsung. C’est d’ailleurs la même chose en photo. Si en photo il est possible de passe en mode manuel, de shooter avec ses propres régales de colorimétrie, de contraste, d’exposition etc., en vidéo, c’est impossible, du moins en 2,7k et 4K. Si on descend en full HD, on peut appliquer ses réglages de colorimétrie. C’est vraiment dommage, même si cela reste un souci qui concerne très peu d’utilisateurs.

 

Absence de port Micro SD

En revanche, l’absence de port Micro SD sur le Galaxy S6, peut vraiment être considérée comme une erreur. Filmer en 4K et faire des photos en RAW, ça prend de la place. 32 Go c’est bien, mais vous risquez d’être vite à l’étroit. De plus, il est important de noter que le S6 Edge Plus n’est pas compatible avec le logiciel Android File Transfert. Pour récupérer les images que vous aurez prises, il faudra donc trouver des solutions alternatives, et pour les utilisateurs Mac, c’est très pénible…

Autonomie correcte et charge très rapide

Quant à l’autonomie, notre avis est plutôt positif. Le Galaxy S6 Edge Plus dure sans problème une journée entière. Si vous faites une utilisation modérée de votre smartphone, vous pourrez même pousser jusqu’à 2 jours.
De plus, dans les cas extrêmes où vous arrivez au bout de la batterie, il est possible de passer en mode économie d’énergie, ou même en Ultra Economie Energie dans lequel l’écran passe en affichage restreint, noir et blanc, mais tout en gardant les fonctions vitales du smartphones actives.

Quant au temps nécessaire à recharger le mobile, il est assez rapide. Comptez environ 30 minutes pour passer de 0 à 50% et environ 45 minutes de plus pour atteindre 100%. Il se recharge par exemple beaucoup plus rapidement que l’iPhone 6S Plus.

Il est aussi compatible avec la recharge sans fil, au Standard QI. Petit détail, mais qui a son importance pour l’optimisation de l’autonomie : l’écran est tellement lumineux qu’il sera rarement nécessaire de le pousser au maximum. J’ai passé la plupart du temps sur le réglage minimum.

En bref : 4.5/5

Il est impossible de parler de tout ce que propose le S6 Edge Plus, mais globalement, tout ce qu’il fait, il le fait super bien.

Comme pour Antutu Benchmark qui lui donne un excellent score global de 71 000, c'est sa régularité dans l'excellence qui place le S6 Edge Plus au dessus de tous ses concurrents, et pour une raison simple : il est le meilleur dans toutes les situations. Que ce soit la puissance pour le jeu, la photo, la vidéo, le multitâche. Certainement le meilleur smartphone de 2015.

Seuls regrets : Je reste dubitatif quant à l'intérêt de l’écran incurvé qui n'apporte rien. L'absence de port Micro SD est aussi une véritable erreur, d'autant que le S6 Edge Plus n'est disponible que dans une version 32 Go.

Dommage, car sans ces derniers points négatifs, il aurait été le smartphone parfait.

Pour

Ecran 2K magnifique
Enorme puissance brute
Photos RAW en DNG
Vidéo 4K stabilisée
Recharge rapide et sans fil
Rendu audio de très haute qualité
Micros directionnels
4 Go de Ram

Contre

Prise en main délicate
Pas d'USB Type C
Pas de port Micro SD
Batterie non amovible
Aimant à trace de doigts

23 commentaires

  1. Gérémy
    # il y a 1 année

    Dommage presque 5/5.

    Répondre
  2. Marilyne V
    # il y a 1 année

    Je l’adore ce tel, j’ai eu la chance de le testé aussi 🙂

    Répondre
  3. Geekhab
    # il y a 1 année

    Il a la classe et que dire de son écran !! J’adore vos tests car votre format de photos ( plus grand) et la qualité de celle-ci est top. Continuez 🙂

    Répondre
  4. Marius
    # il y a 1 année

    Super téléphone je le veux bien !

    Répondre
  5. Outclazz
    # il y a 1 année

    Le téléphone dont je rêve, il est juste magnifique ! Seul bémol, sa taille… Au-dessus de 5 pouces, j’estime que ça commence à devenir peu pratique pour la mobilité (le comble pour un téléphone mobile). Mais juste l’avoir en mains pendant quelques jours me satisferait, j’aimerais vraiment découvrir l’étendue de ses capacités !

    Encore un grand merci pour le test bien ficelé, bien rédigé et bien réalisé ! #Surprise4

    Répondre
  6. MickThaL0pe
    # il y a 1 année

    Excellent smartphone… Une vraie bête de course qui fait rêver… Bien que les tranches sur les côtés n’apportent pas un réel intérêt à un appareil déjà excellent…

    Répondre
  7. Pascal
    # il y a 1 année

    J’aimerais bien testé l’écran, surtout les cotés

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame
      # il y a 1 année

      Bravo Pascal, c’est ton commentaire qui a été tiré au sort. Je t’envoie un mail pour les détails. Tu as remporté un t-shirt Star Wars AB Style !

      Répondre
  8. Zarafa
    # il y a 1 année

    Samsung c’est le haut de gamme par excellence

    Répondre
  9. sébastien
    # il y a 1 année

    Il serait parfait pour remplacer mon vieux samsung

    Répondre
  10. Jack
    # il y a 1 année

    J’aimerai tellement avoir ce téléphone, en regardant la vidéo et en lisant l’article sa donne encore plus envie, il est tellement beau, faut que j’économise

    Répondre
  11. Nico
    # il y a 1 année

    Très jolie phablette, mais c’est vraiment trop grand pour un téléphone.

    Répondre
  12. JyJy64
    # il y a 1 année

    Il a l’air vraiment performant, surtout en photo et vidéo, c’est assez bluffant. Mais l’écran incurvé je peux vraiment pas.

    Répondre
  13. Maxence
    # il y a 1 année

    Depuis le temps que je vais m’en payer un, je suis beau avec mon frigo ^^ mais bon 600€, ça calme vite 🙁

    Répondre
  14. PieFlo
    # il y a 1 année

    le tirage au sort n’a pas encore été fait ? 🙂 alors j’ai peut être encore ma chance 😛

    Répondre
  15. Groberto
    # il y a 1 année

    Personnellement je suis définitivement toujours pas convaincu par la surcouche Touchwizz de Samsung, je trouve que ça dénature trop la cohérence d’Android stock, malgré les efforts qu’ils ont fait :/

    Répondre
  16. Dj_oulie
    # il y a 1 année

    très bel objet beau disegne

    Répondre
  17. ange282521
    # il y a 1 année

    Je tente ma chance, superbe téléphone !

    Répondre
  18. carole davanzo
    # il y a 1 année

    Qu’il est beau!!!!

    Répondre
  19. Toto
    # il y a 1 année

    Tel nikel en tout point j’ai eu beaucoup de tel mais celui la dépasse tout

    Répondre
  20. Carrier laurence
    # il y a 1 année

    Je l’ai depuis 1 mois maintenant et c’est que du bonheur. Le défaut c’est le manque de carte SON.

    Répondre
  21. marko
    # il y a 1 année

    Il me fait tellement envie

    Répondre
  22. Julien
    # il y a 1 année

    J’aimerai trop l’avoir

    Répondre