'0'; $wpsc_last_post_update = 1529406202; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_object_cache = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_anon_only = 0; $wp_supercache_cache_list = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_debug_to_file = 0; $wp_super_cache_debug = 0; $wp_cache_debug_level = 5; $wp_cache_debug_ip = ''; $wp_cache_debug_log = ''; $wp_cache_debug_email = ''; $wp_cache_pages[ "search" ] = 0; $wp_cache_pages[ "feed" ] = 0; $wp_cache_pages[ "category" ] = 0; $wp_cache_pages[ "home" ] = 0; $wp_cache_pages[ "frontpage" ] = 0; $wp_cache_pages[ "tag" ] = 0; $wp_cache_pages[ "archives" ] = 0; $wp_cache_pages[ "pages" ] = 0; $wp_cache_pages[ "single" ] = 0; $wp_cache_pages[ "author" ] = 0; $wp_cache_hide_donation = 0; $wp_cache_not_logged_in = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_clear_on_post_edit = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_hello_world = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_mobile_enabled = 1; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_cron_check = 1; //Added by WP-Cache Manager ?> '0'; $wpsc_last_post_update = 1529406202; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_object_cache = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_anon_only = 0; $wp_supercache_cache_list = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_debug_to_file = 0; $wp_super_cache_debug = 0; $wp_cache_debug_level = 5; $wp_cache_debug_ip = ''; $wp_cache_debug_log = ''; $wp_cache_debug_email = ''; $wp_cache_pages[ "search" ] = 0; $wp_cache_pages[ "feed" ] = 0; $wp_cache_pages[ "category" ] = 0; $wp_cache_pages[ "home" ] = 0; $wp_cache_pages[ "frontpage" ] = 0; $wp_cache_pages[ "tag" ] = 0; $wp_cache_pages[ "archives" ] = 0; $wp_cache_pages[ "pages" ] = 0; $wp_cache_pages[ "single" ] = 0; $wp_cache_pages[ "author" ] = 0; $wp_cache_hide_donation = 0; $wp_cache_not_logged_in = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_clear_on_post_edit = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_hello_world = 0; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_mobile_enabled = 1; //Added by WP-Cache Manager $wp_cache_cron_check = 1; //Added by WP-Cache Manager ?> FIFA 18 : de bonnes améliorations mais pas de révolution

FIFA 18 : de bonnes améliorations mais pas de révolution

De plus en plus challengé par PES, FIFA18 s'offre un léger lifting depuis l'an dernier, mais pas de grosse évolution.

C’est la rentrée et FIFA18 est arrivé. Et la licence de Electronic Arts n’a jamais été autant challengée dans son histoire. Cette année PES est un grand cru, mais FIFA est toujours leader des simulations de football. L’an dernier, le jeu prenait un joli coup de boost en intégrant le moteur Frostbite de EA, et en ajoutant un mode aventure qui nous permettait de rentrer dans la peau d’un personnage et de suite toute sa carrière de ânière réaliste dans les moindre détails.

Craquez pour FIFA18 !

FIFA18 pour PS4 ► http://amzn.to/2A1NneX
FIFA18 pour Xbox One ► http://amzn.to/2A2TZdc
FIFA18 pour PC ► http://amzn.to/2zQLalR

Ronaldo vs. Griezmann Match au sommet évidemment

L’aventure c’est l’aventure (mais aussi la carrière)

Pour commencer, le mode carrière s’enrichit cette année de nouvelles options. Les tableaux sont désormais plus clairs mais à la fois plus détaillés, surtout pour les transferts, qui se voient d’ailleurs dotés de nouveautés les rendant plus réalistes : primes, négociation ou cutscenes qui viennent ajouter un niveau de tension supplémentaire à la progression de la carrière des joueurs.

Si l’un des aspects de FIFA18 le place clairement au dessus de son courant PES, c’est bien la présence du mode aventure, inauguré avec la mouture de l’an dernier. Comme dans FIFA17, le mode aventure se concentre sur un jeune joueur fictif de 18 ans : Alex Hunter.

Après avoir fait ses armes dans des clubs anglais l’an passé, lors de cette saison 2, on suit la progression de sa carrière en clubs étrangers. Assister à son évolution de cette manière nous plonge dans un mode presque cinématographique assez sympa. On découvre ainsi les négociations de son manager, des moments de joie, mais aussi des déconvenues qui émaillent son ascension, avec une écriture digne d’un bon petit film du samedi soir. Alex devra relever des défis pour être accepté par ses pairs, mais être aussi adoubé par le public. Et c’est tout cet ensemble d’épreuves, dont le résultat sera guidé par vos choix, qui définiront la suite de sa carrière.

FUT s’améliore nettement cette année

Sur le terrain, vous contrôlez donc uniquement Alex Hunter. Vous devrez l’aider à se faire une place dans l’équipe, et vous devrez aussi l’aider à décider des bonnes tactiques en jeu. Dans la peau du jeune rookie britannique, vous faites votre entrée en cours de match, Alex étant remplaçant. Vous devrez  vous faire remarquer sur le terrain, tout en maintenant votre place dans le schéma tactique défini par l’entraineur. Il faut d’ailleurs atteindre des micros objectifs pour réussir un match : impressionner le boss en atteignant la note de match cible, assurer les passes et réussissant au moins 10 passes vers vos coéquipiers, et débloquer la situation en aidant son équipe à remporter le match.

Par la suite, on peut d’ailleurs s’amuser à reconnaitre les joeurs mythiques que le jeu rookie va croiser au fil de ses aventures. Ici, on parle football mais pas que : soirée, belles voitures, argent, négociations, mauvais plans, mercato, et tout ce qui touche au merveilleux dans la vie d’une jeune star du foot. Cette évolution dans la richesse du contenu est vraiment super bien amenée, même si le scénario reste assez prévisible. On peut quand même passer un très bon moment dans la peau d’Alex, avec notamment quelques moments de tensions dramatiques réussis (que je ne vous dévoilerai pas ici évidemment).

Mais comme bien souvent dans FIFA, vous aurez sans doute envie d’affronter vos potes et caler des 6-1 sans perdre de temps.

Plus de réalisme mais pas de révolution

Et justement, c’est sur le terrain qu’on apprécie ce nouvel opus de FIFA ! Nouveauté de FIFA17, le moteur frostbite permet une meilleure cohérence et un meilleur réalisme des mouvements. Cette année, EA a mis le paquet sur la présence Cristiano Ronaldo qui s’est prêté au jeu du Motion Capture pour transcrire ses gestes techniques de la manière la plus proche possible de la réalité en jeu.

On remarque aussi un public vivant, dynamique, qui entonne les chants de supporter sur le terrain, ainsi qu’une meilleure gestion des décors avec un soin apporté aux ambiances visuelles qui varient selon les pays, et les stades. Cette ambiance qui fait toujours autant défaut à PES se retrouve donc encore améliorée dans FIFA18.

Joli coup de pied

Autre amélioration cette fois-ci plus subtile : les gros plans sur les joueurs sont légèrement améliorés. Pas de grosse nouveautés par rapport à l’an dernier, mais de nouveaux effets de lumières viennent apporter une touche esthétique appréciable. Cela ne va pas révolutionner le jeu, mais c’est tout de même super sympa ! Sur ce point précis, PES18 semble malgré tout garder l’avantage sur la qualité de modélisation des joueurs. On le voit notamment sur les gros plans et en particulier les expressions de visages et les regards, plus réussis que sur FIA18.

Au niveau du gameplay proprement dit, on note plus de variété dans les passes, mais on remarque aussi que les développeurs ont mis le paquet sur les phases décisives. En attaque comme en défense, l’amélioration est notable pour pousser à toujours plus de réalisme et de précision. Alors évidement, quand on a le ballon, c’est génial, mais quand on cherche à le récupérer, c’est une autre histoire. Comme la possession de balle est mieux gérée, il est donc logiquement plus difficile de la récupérer quand on est face… Cela même pourrait vous énerver. En tout cas, cela vous donnera sans doute envie d’améliorer votre jeu pour éviter que le ballon ne file dans le camp adverse.

On peut aussi apprécier une meilleure gestion de la protection de la balle. Si vous êtes joueur de foot et de FIFA, vous devez savoir que c’est encore un point qui est encore bien loin de la réalité. Dans FIFA18, un effort a visiblement été fait pour se rapprocher d’un comportement plus réaliste. Même par rapport à FIFA 17, on peut désormais plus facilement conserver le ballon et pousser ses adversaires à la faute.

Enfin, un mot sur les équipes. Là aussi, et comme pour les joueurs (tous présents sur la feuille de match), FIFA18 a un avantage évident sur PES : toutes les licences du foot pro mondial sont là. Il ne s’agit ici que d’accords financiers entre Electronic Arts et la FIFA, et peut donc en déduire que EA a mis plus de moyen sur la table que n’a pas pu le faire Konami pour PES.

FUT 18 et les clash d’équipe

Enfin, parlons un peu de la partie Fifa Ultimate Team qui est un atout majeur dans FIFA par rapport à son courant PES. Une des nouveautés de FUT FIFA18 concerne les clash d’équipes ou Squad Battle en anglais.

Le principe est simple : le joueur lance un match hors championnat contre l’IA et peut accumuler des points qui varient évidement suivant le niveau des équipes de vous rencontrez, les gestes techniques effectués dans les matches et le nombre de buts que votre adversaire encaisse grâce à votre équipe de pieds d’or.

Il y a un minimum de 12 matchs disponibles chaque jour, ainsi que des matches bonus contre des équipes de pros. Les points que vous récupérez sont transformés en crédits que vous pourrez utiliser pour composer votre équipe de rêve dans FUT.

FUT s’améliore nettement cette année

Passer de FIFA17 à FIFA18 est-il justifié ?

Si vous possédez FIFA17, est-il indispensable de passer à FIFA18 ?

Clairement non si vous n’êtes pas un fan absolu à la recherche de la moindre évolution depuis l’an dernier. Les petites améliorations sont intéressantes mais ne justifient pas l’achat au prix fort de la nouvelle version. Bien entendu, si vous tenez absolument à être à jour sur les équipes et les joueurs, l’achat sera alors obligatoire, tant le mercato redistribue les cartes d’une année sur l’autre.

Autre cas possible : si vous êtes resté à FIFA16. Là c’est une autre histoire, car avec FIFA17, l’évolution du moteur graphique Frosbite a été une étape importante, tout comme l’arrivée du mode aventure. Et dans ce cas, l’achat de FIFA18 se justifie plus facilement.

En résumé, FIFA18 est un bon cru, mais sans pour autant révolutionner le genre si la licence.

Craquez pour FIFA18 !

FIFA18 pour PS4 ► http://amzn.to/2A1NneX
FIFA18 pour Xbox One ► http://amzn.to/2A2TZdc
FIFA18 pour PC ► http://amzn.to/2zQLalR