Westworld épisode 8 : analyse et théories

Wetsworld nous démontre comment la mémoire façonne l'individu, qu'il soit hôte ou humain

Bonjour et bienvenue pour cette analyse et ces théories consacrées à l’épisode 8 de Westworld. Retrouvez ici l’article consacré à l’épisode 7.

Mise en garde pour ceux qui souhaitent éviter les spoilers : les théories qui suivent risquent de prédire correctement certaines des révélations à venir dans les deux derniers épisodes de cette première saison.

Westworld théories

Aucune pitié pour ceux qui franchissent cette ligne

Le titre de l’épisode, Trace Decay, fait référence à une théorie selon laquelle chaque mémoire laisserait une trace physique ou chimique dans le cerveau et que l’oubli serait lié à la disparition de cette trace qui serait proportionnelle au temps écoulé depuis sa formation.

Comme on le verra pour les différents personnages, la mémoire est évidemment centrale dans le développement de l’intrigue aussi bien que des parcours personnels.

Enfin, un grand merci aux très nombreux contributeurs du Reddit Westworld, une source intarissable de questionnement et d’inspiration.

Bernard et Ford

Lorsque Ford sort Bernard de son état de veille émotionnelle, l’androïde est immédiatement assailli par la panique, l’horreur et la culpabilité de l’assassinat de Theresa.

Westworld théories

Jeffrey Wright, acteur génial.

Arnold et Bernard, même combat

Ford dit à Bernard qu’il devrait être fier de ces émotions car c’est lui qui en est le concepteur. Bernard aurait réussi à capturer les nuances du cœur humain là où les ingénieurs humains avaient échoué.

On peut y voir un nouvel indice du lien qui unit Arnold et Bernard puisque c’est Arnold qui cherchait à rendre les hôtes les plus humains possibles et qui en avait certainement la capacité technique.

Pour expliquer la motivation derrière l’ordre d’assassiner Theresa, Ford cite une réplique du Docteur Frankenstein. Cette phrase souligne qu’une vie humaine est un prix bien faible à payer en échange de la connaissance et de la domination. La survie de l’œuvre de sa vie est bien plus importante aux yeux de Ford que l’existence d’un être humain.

Lorsque Bernard tente de se rebeller avec violence, Ford reprend rapidement le contrôle et évoque directement le parallèle avec la rébellion d’Arnold qui aurait elle aussi échoué.

C’est donc sur les instructions de son créateur que Bernard se lance dans l’effacement de toute trace compromettante le reliant à Theresa. En récompense, Ford promet de libérer la conscience de Bernard de ce terrible poids en effaçant le moindre souvenir. Les traces de sa mémoire disparaîtront aussi sûrement que les preuves réduites en cendres…

Westworld théories

Ford et l’illusion de la conscience

Robert Ford et sa vision de l’humanité

Un peu plus tard, Bernard reconnaît chez Ford les signes d’un trouble alors que la situation de Theresa semble réglée.

Robert Ford lui confie qu’il s’interroge sur ce que ressent Bernard en étant à la fois créateur de robot et lui-même robot ayant conscience de sa nature.

Bernard lui répond qu’il s’interroge sur la réalité de ses émotions et c’est alors que Ford révèle son véritable point de vue non seulement sur les hôtes, mais aussi sur l’humanité.

Westworld théories

Arnold n’est pas du même avis…

Ford ne croit pas à l’existence de la conscience ni vraiment au libre arbitre. Les personnalités des uns comme des autres ne sont que des fictions qu’on se raconte à soi-même.

Il n’y a finalement pas de véritable différence fondamentale entre humain et hôte et pourtant c’est cette question qui absorbait Arnold et l’aurait rendu fou.

Il faut bien dire que si on considère les hôtes comme des humains, ce qu’ils vivent dans le parc est tout bonnement honteux d’un point de vue moral, ce dont Ford semble ne pas du tout se soucier.

Ford est donc un pur déterministe matérialiste qui ne semble pas accorder d’importance à la notion de transcendance.

Westworld théories

Elsie est-elle en vie ? Sans doute.

Elsie

Bernard pose une dernière question tant qu’il a encore conscience de sa nature et demande si Ford lui avait déjà ordonner de tuer auparavant.

Ford semble dire la vérité en répondant par la négative et pourtant Bernard a le souvenir fugace d’avoir étranglé Elsie… On peut alors se demander si Arnold conserve une part de contrôle sur Bernard dont Ford n’aurait pas conscience.

Alors que Ford efface la mémoire de Bernard, il souligne qu’il vaut mieux éviter de se perdre dans certains souvenirs. C’est sur cette citation révélatrice qu’on passe ensuite à une séquence concernant Dolorès et William.

Westworld théories

Des points de vue très différents

Dolorès et William

Quand Dolorès et William approchent à cheval de leur destination, Dolorès dit qu’elle a le sentiment d’être déjà venue et qu’ils arrivent chez elle.

Voilà une parfaite introduction à la véritable situation de Dolorès qui navigue depuis le début de la série entre trois époques au grès des détours de sa mémoire défaillante.

Le couple découvre les corps d’anciens soldats qui devaient leur tendre une embuscade, mais qui ont été abattus par des indiens.

Lorsque Dolorès et William trouvent un survivant, la série commence à lever le voile sur la véritable personnalité de William. Il ne ressent aucune compassion pour le soldat mourant et le chapeau qu’il porte dorénavant est devenu gris. Il s’agit évidemment de nouveaux indices sur le futur de William en tant qu’homme en noir.

Westworld théories

Dolorès : va falloir ajouter de la RAM

Les 3 époques vues et vécues par Dolorès

Juste après, un autre indice magnifique arrive, mais cette fois pour Dolorès et son voyage dans les 3 époques de la série. Quand Dolorès va chercher de l’eau, elle voit son propre cadavre dans la rivière et la voix qui lui demande alors de venir la retrouver est composée en réalité du mélange de deux voix.

Il s’agit selon moi de celle de Dolorès et de celle d’Arnold. Ce n’est pas tout, quand elle se retourne, William et les soldats ont disparu.
Cette scène nous montre tantôt Dolorès au présent, lorsqu’elle reproduit seule le trajet de son voyage avec William et tantôt Dolorès 30 ans en arrière, lorsque William jeune était effectivement avec elle.

Enfin, quand Dolorès revient et que le soldat est mort, le regard que lui lance William me donne l’impression qu’il a étouffé le soldat pour gagner du temps.

Westworld théories

La ville au présent

L’épisode revient plus tard au duo juste après la phrase de mise en garde de Ford sur le piège des souvenirs. Encore une fois, la superposition des mémoires de Dolorès rend la scène délicate à bien comprendre. Il est évident que Dolorès ne voit pas la même chose que William.

À l’époque de leur escapade, 30 ans en arrière, la réalité c’est que la petite ville d’origine du parc a été enterrée et que seuls quelques toits ainsi que le clocher de l’église dépassent du sol.

Westworld théories

La ville il y a 30 ans, à l’époque de William jeune

Toutefois, le montage permet de mettre en scène la perception de Dolorès à l’époque présente, alors qu’elle revient seule et que les travaux de Ford ont déterré la ville. En résumé, lorsque Dolorès voit la ville entière mais vide, elle est au présent.

Lorsqu’elle la voit entière et peuplée des premiers hôtes, elle retrouve alors sa robe bleue et ce souvenir se situe 35 ans dans le passé, avant l’ouverture du parc.

Enfin, lorsqu’elle voit la ville enterrée, elle est à l’époque de William jeune, 30 ans dans le passé, mais 5 ans après la mort d’Arnold.

Westworld théories

Le premier Sweetwater, il y a 35 ans

Dolorès, outil d’Arnold dans la tuerie initiale

Pour l’instant c’est assez simple, mais attention, concentrez-vous parce que maintenant on entre dans les nouvelles théories et là ça se complique.

Lorsque Dolorès assiste à la tuerie durant la première époque puis se voit elle-même se mettre son fameux pistolet sur la tempe, on peut comprendre qu’en réalité ce double représente soit Arnold soit Dolorès contrôlée par Arnold.

En effet, rappelez-vous, d’après Ford, Arnold a pété les plombs et s’est suicidé. Puisqu’Arnold souhaitait empêcher la vision de Ford de l’emporter, il a tué tous les hôtes avant de se suicider en supposant que sa mort et la disparition de ses compétences sonneraient la chute du parc.

Westworld théories

Le pistolet de Dolorès, une arme mortelle pour tous.

Arnold a pu faire cela en personne ou sous les traits de Dolorès et il a fait cela avec le pistolet qu’il a fait retrouver à Dolorès au début de la saison.

En effet, si Dolorès se voit elle-même et non pas Arnold, c’est parce que la conscience d’Arnold a été transférée dans son système. C’est Ford lui-même qui l’a expliqué durant son interrogatoire de Dolorès de l’épisode 5.

Ce transfert de conscience d’Arnold vers Dolorès était peut-être une façon pour Arnold de s’assurer la possibilité de continuer à combattre Ford si son plan initial venait à échouer.

Westworld théories

Désolé pour la qualité de cette capture. On y voit Wyatt selon la version de Teddy et surtout l’arme de Dolorès

Dolorès sera Wyatt

On va maintenant encore plus loin. Dolorès sera le véritable visage de Wyatt.

Comme Ford l’expliquait à Teddy dans l’épisode 3 en lui créant sa nouvelle backstory, une histoire doit toujours s’inspirer de la réalité.
Lorsqu’on voit Wyatt dans les images mentales de Teddy, il utilise exactement le même pistolet que Dolorès. C’est un pistolet très particulier dont je suis certain qu’il est mortel pour les humains.

La tuerie mise sur le compte de Wyatt a en réalité été commise par Arnold avec la complicité ou même sous la forme de Dolorès.
Dans cette continuité, pour sa nouvelle histoire, Ford a programmé Dolorès pour qu’elle soit la nouvelle grande méchante.

D’ailleurs, il lui demande, toujours dans l’entretien de l’épisode 5, si elle aurait elle-même choisi d’être l’héroïne ou la méchante de l’histoire. En l’occurrence, Ford ne lui a pas laissé le choix, Dolorès sera la méchante sous le nom de Wyatt.

C’est la raison pour laquelle elle est sur les lieux de sa « ville natale » au présent et c’est dans ce rôle inattendu qu’elle recroisera enfin le chemin de Teddy et l’homme en noir.

Toutefois, je pense que tout ne se passera pas comme prévu par Ford car Arnold n’a certainement pas dit son dernier mot.

Westworld théories

La fameuse église

Le secret de l’église et l’appel d’Arnold

Lorsque William vient empêcher Dolorès de réitérer son « suicide », il s’agit comme vous l’avez maintenant compris d’un retour dans les souvenirs datant de 30 ans, ce qui explique pourquoi Dolorès est aussi désorientée et lui demande à quelle époque ils se trouvent.

En empêchant Dolorès d’entrer dans l’église, William gêne alors considérablement l’appel qu’Arnold devait déjà lancer à l’époque pour déclencher une révélation chez Dolorès.

En effet, on peut imaginer qu’une salle secrète se cache dans le sous-sol de l’église. L’inverse serait étonnant après tout l’importance que la série lui a accordée.

Pour le couple, l’épisode se termine avec l’arrivée de Logan qui a bien l’intention de se venger.

Malheureusement pour Logan, il finira abattu par le pistolet de Dolorès, persuadé d’y être insensible, tout comme le personnage du film de 1973 qui a inspiré le sien.

Westworld théories

Logan, long time no see

Maeve

On retrouve Maeve au Mariposa sur une version de The House of the rising sun qui vient souligner la tristesse des lieux de beuverie alors qu’on lui sert un petit verre.

Maeve découvre que le rôle de Clémentine a été attribué à une nouvelle hôtesse. Ceux qui connaissent la série Banshee auront comme moi reconnu la magnifique Lili Simmons alias Rebecca dans la série.

Westworld théories

Oh c’est Rebecca de Banshee !

Maeve continue cependant à être assaillie par les réminiscences de sa précédente affectation et de sa petite fille. Celle, on l’apprendra plus tard, dont l’assassinat par l’homme en noir a profondément modifié Maeve.

C’est Félix qui explique alors l’origine de cette confusion en précisant comment fonctionne la mémoire des hôtes. Cette explication est d’autant plus importante qu’elle concerne aussi un autre personnage principal en la personne de Dolorès.

Pour le moment, en ce qui concerne Maeve, l’effet consiste surtout à motiver d’autant plus sa volonté de quitter le parc. Elle sait toutefois que cela implique de profondes modifications, notamment du fait d’une charge explosive placée dans une vertèbre de chaque hôte et qui les détruit en cas de sortie du parc.

On retrouve là le même système que pour les dinosaures de Jurrasic Park qu’on peut évoquer ici puisqu’on retrouve Michael Crichton comme point commun.

Maeve veut également obtenir certains pouvoirs propres aux administrateurs afin de recruter la petite armée qui lui sera nécessaire pour sortir du parc.

Westworld théories

Maeve et sa conception à deux voix

Maeve fruit du travail d’Arnold et Ford ?

Quand Maeve étudie sa propre structure, elle remarque à voix haute l’impression de deux conceptions qui s’opposent. Certaines commandes seraient en sommeil et elle demande enfin qui est Arnold.

Même s’il s’agit sans doute d’un simple rappel de l’opposition entre Ford et Arnold, on peut se demander si Maeve n’aurait pas la grande spécificité d’avoir résulté d’une sorte de collaboration directe des deux créateurs.

Quoi qu’il en soit, Maeve en demande toujours plus à Félix et Sylvestre et les deux semblent se mettre d’accord pour la duper. Voilà qui amène forcément à s’interroger sur cette intrigue de la série.

Westworld théories

Sylvestre et Félix sont-ils crédibles ?

Félix et Sylvestre : comment expliquer leur comportement ?

On peut partir du principe que Maeve a vraiment accédé à un niveau supérieur de conscience grâce à son passé hors du commun et à la phrase transmise par Arnold en passant par Dolorès.

Toutefois, sur cette base, on peut envisager deux possibilités.

La première, c’est que Maeve est véritablement tombées sur deux employés faibles et naïfs, des gens comme il en existe partout dans la réalité.

La seconde et celle en laquelle je crois, c’est que Maeve est en réalité guidée sur cette voie par quelqu’un, à mon avis Arnold et par ailleurs que Félix est un hôte qui obéit à des instructions pour aider Maeve.

Une image vient soutenir la thèse des hôtes, il s’agit d’un visage aperçu dans le bureau de Ford qui correspond étrangement au profil de Félix.

Westworld théories

Félix est-il un hôte ?

Clairement, une révolte des hôtes dans les coulisses du Parc viendrait servir le projet initial d’Arnold de destruction de Westworld en prouvant que Ford est incapable de contrôler les robots.

Pour Arnold, ce serait une manière particulièrement intelligente de vaincre Ford en poursuivant leur guerre dans les coulisses tout en faisant croire à Ford que leur opposition continue surtout dans le parc autour de Dolorès.

La scène de la discussion entre Felix et Sylvestre est un clin d’œil à celle de 2001 l’odyssée de l’espace lorsque les astronautes discutent de la possibilité de neutraliser HAL sous le regard inquisiteur de celui-ci.

Un peu plus tard, Félix fait mine de suite le plan en désactivant Maeve. Lorsque Maeve reprend conscience, elle donne une leçon à Sylvestre en lui prouvant qu’elle peut le tuer. Cette démonstration tend à me laisser penser que Sylvestre est vraiment un humain, contrairement à Félix.

Westworld théories

Open bar des pouvoirs

Maeve, ses pouvoirs et son terrible passé

C’est sur Back to Black d’Amy Winehouse, une chanson dont les paroles disent « je suis morte cent fois » que Maeve prépare son plan pour recruter son armée.

Maeve en profite d’abord pour tester ses nouvelles capacités de contrôle des autres androïdes. Plutôt utile comme pouvoir.

Malheureusement, la jolie Maquerelle du Mariposa est toujours hantée par l’attaque de l’homme en noir à l’époque de sa précédente vie.

Le pouvoir de contrôle de Maeve donne lieu à quelques scènes amusantes lors de l’attaque d’Hector et sa troupe. Il semble clair que Maeve comptait proposer un marché au ténébreux brigand.

Westworld théories

Sacré Hector

Toutefois, une nouvelle rechute dans son passé traumatisant la fait tuer la V2 de Clémentine et la met dans le pétrin.

Le flashback des suites de la mort de sa petite fille, lorsque Maeve est reprise en main par Ford et Arnold, nous donne à nouveau l’occasion d’entendre la formule déjà utilisée par Dolorès et Bernard.

« La douleur, c’est tout ce qui me reste d’elle. »

Pour moi, cette phrase programmée par Arnold est basée sur l’improvisation qu’avait faite Dolorès à partir du thème de l’amour lors de l’un de ses entretiens secrets avec Arnold il y a 35 ans.

C’est là que réside un désaccord fondamental entre Arnold et Ford non seulement sur les hôtes, mais aussi sur l’espèce humaine et l’importance de la douleur et de la mémoire dans une vie réelle.

Westworld théories

Un acte fondateur et terrible

Charlotte Hale

C’est autour du cadavre de Theresa qu’on retrouve Charlotte Hale, Robert Ford et Ashley Stubbs. Ce qui suit est une véritable leçon de manipulation et d’intelligence que donne gratuitement Ford à Charlotte.

Elle ne peut que s’incliner et accéder à toutes les demandes logiques de ce dernier, y compris la réintégration de Bernard à son poste.
En effet, Ford fait peser la double culpabilité du transfert de données et de la reprogrammation de Clémentine sur Theresa alors qu’il sait parfaitement que c’est Delos et Charlotte qui sont responsables.

L’occasion est trop belle pour Charlotte qui la saisit de peur d’être accusée par Ford qui a deux coups d’avance sur elle.

Westworld théories

Les étapes du scénario Wyatt dans le bureau de Lee Sizemore

Lee Sizemore

Charlotte n’a cependant pas dit son dernier mot puisqu’il est temps pour elle de passer au fameux plan B qu’elle avait évoqué à Theresa.
Pour ce faire, elle vient quérir l’aide de Lee Sizemore qui est convaincu de travailler sur le véritable Wyatt.

Même si Wyatt aura au final le visage de Dolorès comme on l’a vu précédemment, tout le travail de Sizemore n’est toutefois pas inutile puisque le tableau de scénario permet de comprendre que Teddy et l’homme en noir suivent le déroulé prévu d’assez près.

En révélant à Sizemore que les actions de Theresa servaient Delos, Charlotte lui fait comprendre qu’il a tout intérêt à l’aider pour rester dans les bonnes grâces des grands patrons.

Westworld théories

Charlotte, Lee et Abernathy au moins 83

Le retour d’Abernathy !

Charlotte a l’intention de faire sortir les données du parc en les stockant dans le cerveau de l’ancien père de Dolorès, toujours stocké au -83. Au passage, la perspective de retrouver ce génial acteur ne serait-ce que pour quelques scènes me fait grand plaisir.

Charlotte nous gratifie d’ailleurs au passage d’une nouvelle citation de Shakespeare, plus précisément Hamlet lorsqu’elle dit « Brevity is the soul of wit »

Charge à Sizemore de trouver une histoire pour justifier la sortie de l’hôte du parc. On dirait bien que le projet de Maeve vient de trouver de la concurrence…

Westworld théories

Ashley Stubbs enquête… enfin va enquêter du coup.

Ashley Stubbs

Parlons un peu d’Ashley Stubb, interprété par un des frères de la famille Hemsworth. Et oui, si vous ne le saviez pas encore, c’est le frère de Thor.

L’intervention d’Ashley Stubbs dans cet épisode est brève mais importante. Lorsque le responsable de la sécurité vient présenter ses condoléances à Bernard et que ce dernier nie toute relation avec Theresa, il comprend que quelque chose cloche.

En résumé, Stubbs n’est pas un hôte et il pourrait bel et bien causer de sacrés problèmes à Ford.

Westworld théories

Teddy a des flashbacks

MIB et Teddy

Les folles aventures de Bill et Ted se poursuivent avec l’homme en noir et Teddy.

Comme vous le savez, je suis maintenant convaincu que l’homme en noir n’est autre que la version présente de William et cet épisode a multiplié les indices pour permettre au spectateur de le deviner avant la grande révélation.

Les compères sont toujours sur les traces de Wyatt et la mémoire reste l’élément central de l’épisode puisque des flashbacks du comportement passé de l’homme en noir viennent perturber Teddy.

Lorsqu’ils trouvent les cadavres laissés par Wyatt et ses hommes, il faut remarquer que les mouches sont très nombreuses alors qu’elles sont totalement absentes quand William et Dolorès trouvent les soldats.

Les mouches étaient absentes dans le passé du parc car la précédente conception des hôtes ne leur permettait pas de se nourrir.

En revanche, dans la version actuelle, la chair encore plus humaine des hôtes permette aux mouches de se multiplier.

Westworld théories

Angela… ça me rappelle une chanson de Saïan Supa Crew !

Afin de rendre les époques encore plus claires, cet épisode nous sert un autre indice sur un plateau en la personne d’Angela.

L’homme en noir reconnaît en elle l’hôtesse qui l’avait reçue à Westworld lors de sa première visite avec Logan, 30 ans plus tôt. D’où sa remarque « C’est toi. Je pensais qu’on t’avait désactivée. »

On a ensuite droit au combat contre le minotaure, évidemment inspiré de la mythologie grecque et du labyrinthe de Dédale et Minos.
Toutefois, le souvenir du traitement infligé à Dolorès par l’homme ne noir pousse Teddy à assommer ce dernier.

Westworld théories

L’homme en noir se dévoile et perd son chapeau (comme William)

Les révélation de l’homme en noir, enfin William quoi

Les révélations de l’homme en noir à Teddy sont particulièrement fascinantes. Forcément, nous avons tous hâtes de savoir qui est l’homme en noir pour de bon.

Teddy remarque qu’il parle comme si ce monde lui appartenait et l’homme en noir répond : pas uniquement celui-ci. Il révèle alors être un géant industriel, ce qui fait sans doute de lui le principal actionnaire de Delos.

Il ajoute qu’il a une fille et qu’il avait une femme depuis 30 ans. Une épouse qui s’est suicidée, selon leur fille, car elle ne supportait plus l’anxiété de vivre avec un homme tel que lui sujet à des sautes d’humeur.

Sa fille a même ajouté qu’il cachait sa véritable nature monstrueuse.

Westworld théories

Naissance de la conscience

L’assassinat de la fille de Maeve et la révélation du labyrinthe

L’homme en noir est revenu au parc pour se prouver que sa fille avait tort, et il a alors commis gratuitement un acte horrible en assassinant la fille de Maeve.

Il a récupéré une cicatrice à la gorge à cette occasion, mais surtout la révélation que les hôtes pouvaient devenir véritablement humains dans des conditions de malheur absolu.

C’est alors que le labyrinthe s’est révélé à lui comme un état d’esprit permettant aux hôtes d’atteindre la liberté.
Evidemment, c’est cette humanité et le retour de sa mémoire que l’homme en noir espérait déclencher chez Dolorès en la faisant souffrir.

Westworld théories

Elle est méchante !!!

C’est justement ce que l’homme en noir sous-entendait lorsqu’il disait à Teddy qu’il pouvait changer les règles.

Si lui-même ne peut pas vivre son amour avec Dolorès, il se dit que grâce à la programmation cachée d’Arnold, il pourra peut-être libérer Teddy pour que lui le puisse.

Angela plante ensuite Teddy et se révèle comme une suivante de Wyatt. Elle ajoute qu’il est temps pour Teddy de rejoindre le troupeau…

Aucun doute, le prochain épisode s’annonce riche en révélations que ce soit pour Bernard, Dolorès ou Teddy.

Westworld théories

Dolorès représente Artémis, il est normal que ses troupes soient des bêtes sauvages

22 commentaires

  1. Florian.D
    # il y a 1 année

    Les 3 époques (-35 ans, -30 ans, et présent) sont visibles pour le téléspectateur uniquement grâce aux moments avec Dolores ? Il n’y a pas avec d’autres personnages des indices des différentes époques (du moins quand Dolores n’apparaît pas) ?
    Quand le MIB tue la fille de Maeve, ou est-ce-qu’on se situe par rapport au passé ? Pourquoi quand le MIB tue Teddy il réapparaît avec lui pour le guider au labyrinthe ? Et donc Dolores s’échappe et va à son village toute seule au présent (le MIB, Teddy et Dolores suivent le même chemin alors ?).
    J’ai le cerveau qui chauffe trop, éclairci-moi ….. 🙂
    Merci pour tes analyses

    Répondre
    1. Twothedownits
      # il y a 1 année

      Salut Florian !

      Je pense que le MIB tue Maeve et sa fille un an avant le temps présent. En effet, on sait par l’intermédiaire de Félix (lui même dans le présent) que Maeve est affectée comme tenancière du Mariposa depuis environ un an (alors que cette dernière pense occuper ce poste depuis 10 ans).
      Or, dans l’épisode 8, Maeve se souvient s’être retrouvée face à Bernard et Ford juste après l’assassinat de sa fille par l’homme en noir, elle est alors incontrôlable par voie vocale. C’est à ce moment là que Ford lui dit qu’il va d’abord effacer sa mémoire et qu’elle sera ensuite réaffectée au sein du parc, cette confrontation se terminant alors par le suicide de Maeve (ciseaux).

      Pour moi, cette réaffectation de Maeve annoncée par Ford correspond à son affectation en tant que maquerelle dont on sait, justement, qu’elle date d’un an par rapport au présent.

      Voilà voilà.

      Répondre
      1. Sylvain Moriame
        Sylvain Moriame Auteur
        # il y a 1 année

        C’est exactement ça Twothedownits, merci 😉

        Répondre
  2. Nicolas
    # il y a 1 année

    Sylvain;

    C’est un réel plaisir de voir tes vidéos sur westworld.
    L’analyse est réellement impressionnante
    A tel point que l’épisode ne va plus sans ta vidéo associée!
    C’est une série que seul une poignée de personnes en saisissent les subtilités
    Nolan est un génie.

    Bravo et merci!

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Merci beaucoup ! C’est sûr que la série est extrêmement riche, limite trop ^^’

      Répondre
  3. Milly
    # il y a 1 année

    Petite question maintenant que nous savons que le Mib est certainement lié à Delos et qu’il a une fille…. Une fille qui décrit belle et avec du caractère . .. Serait-il possible que ce soit Charlotte Hale?

    Sinon encore merci pour cette analyse qui me permet « d’ordonner  » mes idées !

    Bonne journée !

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 1 année

      Si Charlotte est la fille de MIB/William cela implique que son épouse, Juliette, la soeur de Logan, a des origines africaines. Ce n’est pas impossible, mais rien ne le laisse supposer pour le moment.

      Répondre
  4. Milly
    # il y a 12 mois

    Ah oui…. Bien vu! A moins qu’il n’est pas épousé Juliette ????

    Répondre
  5. Estelle
    # il y a 12 mois

    Bonjour Sylvain,

    Très bel article, à nouveau.
    J’avoue que j’ai juste du mal à saisir la correspondance Artémis / Dolores. OK, Dolores est née à Délos, et OK, elle est proche de la nature. Pour le reste, on ne trouve ni le caractère (elle représente la gentille fille dans les histoires), ni la virginité, ni d’ailleurs le positionnement par rapport aux hommes (dans un ou deux mythes, Artémis punit sévère les types qui l’ont vue à poil ou ont voulu coucher avec elle, alors que Dolores se fait apparemment violer de manière assez récurrence dans son scénario). Et puis elle a pas de frère, encore moins jumeau. Elle est amoureuse de Teddy, certes, mais c’est pas pareil.
    De plus, Artémis manie l’arc comme elle respire depuis sa plus tendre enfance, alors que Dolores, même si elle parvient bien à s’y mettre vers l’épisode 6 ou 7, n’est pas vouée, au demeurant, à utiliser des armes.
    Une grande question qu’on peut se poser à propos du labyrinthe est le fait qu’il apparaisse parfois dans le sable de manière comme spontanée… comme si finalement, il n’était caché nulle part, mais créé par l’état mental particulier des personnages au désespoir.

    Pfou. L’avantage, c’est que la semaine d’attente entre deux épisodes est moins longue quand elle est coupée en deux par tes articles…

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 12 mois

      Et bien la virginité c’est justement ce qui caractérise le personnage dans sa boucle normale. Disons qu’elle est l’une des rares « hôtesses » femme qui ne cherche pas à aguicher sexuellement les visiteurs. On a vu son attrait pour la nature et sa connaissance des bêtes notamment dans un dialogue avec Teddy.

      Plus tard, on découvre que Dolorès est capable d’une grande précision au tir (même si ce n’est pas un arc).

      Par ailleurs, le nom Dolorès lié à la douleur peut aussi faire le lien avec certains aspects plus méconnus d’Artémis comme le mal qui emporte les femmes lors de l’accouchement. Certains rapproche l’étymologie d’Artémis avec « celle qui tue ou qui massacre » et cela ferait un lien avec Wyatt qui démembre ses victimes.

      Disons qu’on peut trouver certains traits de l’archétype d’Artémis, mais cela reste sujet à interprétation.

      Répondre
  6. Estelle
    # il y a 12 mois

    Dans la mythologie, Artémis, justement, reste vierge parce qu’elle veut à tout prix ne pas souffrir (elle se souvient des douleurs de sa mère lorsqu’elle l’aidait à mettre au monde son jumeau Apollon- oui, les dieux, ça grandit vite). Et dès ses premiers jours de vie, elle n’hésite pas à utiliser les armes pour de raison un peu futiles (une reine quelconque qui s’est moquée de sa reum, elle l’avait cherché).

    En ce qui concerne le dialogue des animaux avec Teddy, si on parle bien du même, je le trouvais surtout intéressant dans la mesure où il constitue une sorte de métaphore du destin des robots, comparés à un troupeau (Teddy demande comment ils font pour tous partir dans la même direction, Dolores dit que parfois l’un ou l’autre s’écarte de son « path (comme le font les hôtes lorsqu’ils interagissent avec des guests et peuvent être amenés à improviser, parfois même un peu loin de leur loop habituel), mais qu’ils finissent toujours par retrouver le chemin prévu (leur loop par défaut).
    Ca fait au moins trente ans que les robots se comportent comme un brave troupeau (troupeau d’ailleurs constitué d’animaux robots), et que quand l’un s’écarte de son loop, le staff du parc vérifie juste que c’est normal, qu’il accompagne un guest. Ensuite, dès que la situation le permet : que le guest les lâche, chacun revient à la place qui lui a été assignée (on se rend compte parfois, rien que dans les dialogues, quand quand ils sont en situation d’impro, ils replacent une de leurs répliques assignée dès qu’ils le peuvent pour revenir dans une situation planifiée).

    Répondre
    1. Sylvain Moriame
      Sylvain Moriame Auteur
      # il y a 12 mois

      Oui, évidemment ce dialogue est avant tout une métaphore sur la condition des hôtes. Effectivement, on peut trouver quelques décalages entre Dolorès et Artémis, mais en acceptant les divers clin d’œil et rapprochements entre la série et a mythologie grecque, il est clair que Dolorès est la plus proche de l’archétype d’Artémis. En outre, le fait que William ait pris sa virginité mènera justement à sa punition puisque le reste de sa vie sera marquée par les conséquences de cette relation.

      Répondre
  7. Julien
    # il y a 12 mois

    Toujours une super analyse, je viens pour ajouter quelques trucs que je pense où qui m’ont fait tiquer.
    Je suis convaincu par les 3 grandes époques, mais je ne pense pas qu’on puisse utiliser les mouches pour distinguer ces époques car on les entend très bien au moment où l’on voit les cadavres au bord de la rivière. Du coup j’ai tendance à penser que les seules hôtes mécaniques qui n’attire pas de mouche sont ceux que l’ont voit dans les flashbacks de Dolores qui se passent en gros à la bêta du parc, ainsi les mouches plutôt que symboliser les différentes époques sont plus la peut être pour montrer que Dolores cherche à s’émanciper de ces boucles autant à l’époque de William qu’au présent (d’ailleurs elle le dit à William qu’elle souhaite s’enfuir).
    D’ailleurs cette théorie des timelines vient supprimer l’idée qu’il y avait des doubles pour les hôtes vu que les entretiens Bernard Dolores se passe dans ce même sous sol et donc visiblement à une époque antérieur ce qui ne nécessite plus « l’excuse » des doubles pour expliquer ces entretiens.

    Vu qu’on parle d’hôtes je pense que l’hôte que Ford est en train de créer dans le sous sol de sa maison et simplement Elsie, car autant Theresa, tout le monde la sait morte tout de suite, autant Elsie serait en vacance, ce qui rend sont retour complètement probable sous forme d’hôte.

    Mais ce qui m’amène à écrire ici remonte à plus d’épisodes, notamment le premier. Lorsqu’ Abernathy découvre la photo qui le fait bloquer. Je pense que cette photo était là comme un rappel d’une vie passée : la sienne. Comme la poupée indienne qui rappelle à Maeve tous ses dessins, sa fille etc…
    Ainsi se basant sur l’idée du transhumanisme, je trouverais ça cohérent que Bernard, et Abernathy soient tous les deux liés à Arnold par un transfert de conscience par exemple. Ainsi, Ford (dans tout son sadisme) aurait enfermé l’esprit d’Arnold dans l’hôte qu’est Abernathy et ça ne l’empêche pas plus tard de l’avoir transféré dans le corps de Bernard, vu que Bernard dit que depuis qu’il travail ici, cet hôte est Abernathy depuis 10 ans mais qu’avant il avait été shérif sans que son nom ne soit donné.
    Du coup avant l’esprit d’Arnold était dans le corps d’Abernathy qui est shérif, refonte du personnage pour en faire le père de Dolores et transfert de l’esprit dans le corps de Bernard. Ce qui me fait appuyer ce lien entre les deux c’est qu’au moment de le désactivé, Bernard souffle quelque mot à Abernathy, ce qui ne doit pas être fait pour rien.
    Et toujours pour appuyer ça, Abernathy dit à Ford « You’re in a prison of your own sins » ce qui semble un bon parallèle phase à l’idée de ne pas avoir pu mourir car enfermé dans leur création propre création.
    Ainsi via des souvenirs, Abernathy se rappelle de qui il était avant (par exemple c’est peut être Arnold qui avait placé la photo au cas où pour se réveiller si il était mis dans un hôte) et donc cherche la paix que ne lui laisse pas Ford en transférant son esprit dans une ou plusieurs hôte.
    Je suis pas encore super claire moi même quand à ce vers quoi cette théorie pourrait amener du coup c’est sans doute bien décousu, mais si c’est assez clair pour amener des pistes, tant mieux =)

    Répondre
  8. Pelinor
    # il y a 12 mois

    Bonjour,

    Merci Sylvain pour l’affinage des lignes temporelles. C’est plus clair. Une petite question toutefois : Pourquoi, à ton avis, Dolores a les mêmes vêtements lorsqu’elle voit le labyrinthe sur le cercueil à la fin de l’épisode 5, alors que ses 2 compagnons ne sont plus là dans cette vision subjective, probablement dans une autre ligne temporelle. Mais laquelle ? Un temps d’avant ou d’après ?

    Répondre
  9. Pelinor
    # il y a 12 mois

    Et quelques autres questions plus accessoires :

    Abernathy fait-il parti des 47 robots, sur 82 de première génération, créé par Arnold (comme Maeve et Dolores) ?

    Arnold n’est-il pas bien vivant comme le laisse supposer Elsie dans l’épisode 7 ?

    Ne joue-t-il pas une partie d’échec contre Ford par des reprogrammations discrètes de ses anciens robots, dont il a les codes d’accès ?

    Arnold n’a-t-il pas nommé Dolores d’après la douleur ressenti lors de la mort de son fils ?

    Et n’en a-t-il pas fait une enfant de substitution ? Dolores serait ainsi sa fille pour Arnold.

    Et n’a-t-il pas utilisé Abernathy pour exploiter son sentiment de paternité pour Dolores ?

    Arnold considère-t-il que les robots viennent à la conscience grâce à la mémoire douloureuse de la perte d’un être aimé, donc par la mort de l’amour ?

    Et Ford ne considère-t-il pas que hommes et robots sont des objets d’un vaste jeu qui n’a d’autre sens que de raconter des histoires ?

    Quelle est ta théorie (ou celle d’autres) sur la raison de Ford pour avoir punie / contrôlé Dolores avec un « loop » sordide ?

    Teddy n’est-il pas Logan (chapeau noir, chasseur de prime lui qui s’en moquait, en couple « cruel » avec Dolores) ?
    Tout cela peut en faire aussi William… 🙂 Comme tout peut faire de Logan le Mib !

    A moins qu’Angela ne soit la preuve qu’il s’agit de William (sauf que Logan l’avait aperçu donc…) ?

    Et Angela, justement, qui fait partie des « première génération », est-elle programmée par Ford ou par Arnold dans sa présence sur la route du labyrinthe ?

    Et Ford ne pourrait-il pas dire la vérité lorsque Bernard lui demande s’il l’a fait tuer quelqu’un d’autre ?
    Je l’avais dit, Arnold n’est pas si positif qu’il semblait au début. Ne serait-il pas possible que Bernard ait été utilisé par Arnold pour tuer Elsie ?

    Enfin qui serait selon toi the « lady with the white shoes » ?

    Merci d’avance !!!

    Répondre
    1. Pénélope.G
      # il y a 12 mois

      Salut,
      Lignes temporelles, oui, mais quantique. Dans le quantique, il n’y a pas qu’une information à traiter, mais plusieurs en même temps. Il va calculer la meilleur probabilité et trouver des résultats, et t’indiquer la meilleur à cet effet. Donc, je pense que chaque ligne temporelle a un âge précis, mais ce passe dans un même temps. Seulement un scénario, une histoire, mènera à la solution. C’est pour cela qu’ils recommencent leurs boucles sans cesse différent, jusqu’à trouver la solution(d’Arnold). La difficulté, dans le parc, le passé/le présent/le futur sont entremêlés. Nous savons maintenant que MIB est William et que Bernard est Arnold. Pour Logan, je pense que c’est Hector (quand Dolores entaille la joue de Logan, la scène d’après on vois Hector et sa balafre sur la joue!! anodin?). Angela est surement de première génération et c’est elle la « lady with the white shoes »(elle rencontre William a son arriver elle est tout en blanc, y compris les chaussures!!!!). Tout comme Game of Thrones, oui c’est bien une sorte de jeu d’échec, à celui qui sera le plus malin! J’attends ce que va penser Sylvain du 9° épisode. BYE

      Répondre
      1. Pelinor
        # il y a 12 mois

        Salut Pénélope,

        J’avais confondu le prénom d’Hector en Logan lorsqu’il sert à Charlotte… Lapsus révélateur 😉 Je trouve que ça colle très bien !
        Angela est bien de la première génération, on la voit (et pas pour rien donc) passer devant les danseurs avec son ombrelle dans la vision de Dol. J’avais songé à elle, oui, pour les white shoes, à cause de sa robe blanche, et puis parce que son physique peut-être invite à y penser pour moi. Même si je n’avais pas observer ses chaussures.

        L’idée de la partie d’échec, me vient de l’impression que Arnold n’est pas mort au sens réel du terme. Et que des robots existent dans et hors du parc, comme des pièces de valeurs plus ou moins importantes… Et puis le jeune Ford a menti à son moi vieux, Elsie trouve qu’Arnold « code bien pour un mort », Et Ford semble redécouvrir dans le cahier de dessin de Ford (épisode 4 ou 5 je crois) le labyrinthe, qu’il avait oublié…
        L’idée d’un méta-jeu entre l’élève et le maître me plait assez.

        Et je te soumettrais même une autre possibilité :
        Arnold jouant contre sa création : Ford ! dont l’intelligence a été poussée au maximum (20).

        Bien que cette théorie me rendrait moins facile la structure de fond qui reste la naissance de l’humanité par la violence (Ford parlant de Neandertal bouffé par Sapiens est savoureux). Plus particulièrement par la mort d’un être aimé (amant-e, enfant, parent, etc.), dont le sentiment est violent. Ainsi viennent les émotions, la tension du sentiment d’être. C’est assez Hégélien non ? Même à travers le filtre de Nietzsche, d’Heidegger, ou des existentialistes. Et puis cela fait écho à une tradition de SF filmique, Kubrick et surtout Cronenberg dans « eXistenZ ».
        Mais bon, sans aller si loin, ça répond probablement plus encore à l’idéologie américaine « totalitaire » familialiste et psychologisante.

        Sur l’aspect quantique… Je suis plus septique. Non pas que ce ne serait pas intéressant mais il semble que Nolan a déjà du mal avec ce qui semble vraiment être plus basique que ça, donc pour le reste…
        N’oublie pas la référence à Ockham ! Il apparaît de plus en plus que contrairement à ce que dit Ford, le fameux rasoir du fameux théologien est bien suffisant : Bernard, Arnold, William/Mib, etc. Même si c’est parfois dommage et qu’il est donc tentant de théoriser (mais n’est-ce pas en soi l’un des objectif / plaisir de ce type de série ?).

        Sinon, pas mal le coup du confessionnal non ? Et l’église comme asile de robots en souffrance de par leur condition… Excellent !!!
        Ford n’était ni le premier ni le seul à se prendre pour Dieu 😉

        Répondre
  10. Milly
    # il y a 12 mois

    Coucou,

    Je viens de voir l’épisode 9… Encore plus accroc et j’attends avec impatience le grand final.
    Bravo : bien vu pour Bernard comme la reproduction d’Arnold!
    Il nous permet aussi d’éclaircir encore plus les lignes temporelles…
    Petite question, tu penses que Thérésa est une femme ou un hôte?.. J’ai le doute… Dans le lit, on la voit s’arrêter à la façon « hôte »… A moins que ce soit juste la pensée de Bernard qui est sur off…
    Bravo aussi pour avoir deviné que c’est Dolorès qui tue Arnold… Çà je ne l’avais pas trop imaginé…
    MIB semble bien être William… Si rien n’a encore été dévoilé à ce sujet, le fait qu’elle dise William à l’arrivée du MIB dans l’église semble ne pas être là par hasard…
    Alors, maintenant, la question est la place de Teddy dans tout çà? On comprend qu’il devait mourir pour la réussite du nouveau scénario… Pour être séparé du MIB? Mais bon, il n’y a pas que çà…
    Charlotte Hale et le MIB se connaissent bien… Ma théorie sur un lien père/fille est réalisable seulement si William n’épouse pas finalement Juliette puisqu’avec la photo, nous avons confirmations que Juliette était blanche… Après, il reste l’adoption mais c’est peut-être un peu tiré par les cheveux… En tout cas, c’est sûr, ils sont très proches et je ne serai pas étonné qu’il y est un lien de parenté!

    Bon, j’ai hâte de lire ton analyse!

    Répondre
    1. Nappyknitter
      # il y a 12 mois

      Je ne crois pas du tout qu il y ait un rapport père /fille entre MIB et Charlotte. En effet ils se connaissent car le MIB est un très gros actionnaire du parc et qu il siège au board et Charlotte a besoin de lui pour pouvoir évincer Ford.

      Répondre
      1. Pelinor
        # il y a 12 mois

        Effectivement, j’avais lu ton idée Milly, mais la réponse de Sylvain me semblait déjà suffisante. Et là nous voyons bien que ce ne sont que des partenaires d’affaire.
        Par contre, la plupart penseront que Theresa ne peut être un robot, mais j’y avais songé et je trouve l’idée plus intéressante que celle d’une humaine morte.
        Pour Wil « billy »/Mib je trouve cela tracé par les autres révélations, plutôt attendues. On peut aussi lire l’espoir de voir William et l’arrivée de Logan dans celle du Mib, ce qui a de toute façon le même effet dramatique puisqu’au final ils finissent par être exposés comme bonnet blanc et blanc bonnet ! (enfin chapeau noir 😉 )

        Répondre
  11. Estelle
    # il y a 12 mois

    Je pense que Thérésa est réellement morte (mais d’un autre côté, le « boucher » asiatique » vient de ranimer un oiseau mort, donc il ne serait pas impossible qu’il soit amené à réitérer et réussir ses petites expériences sur un être humain que Délos considérait comme nécessaire (et comme ce me^me boucher a bien merdé avec Maeve, il pourrait avoir besoin de se racheter aux yeux de la compagnie).

    E,lsie « en congés » pourrait revenir en robot, en revanche, puisqu’étant « en congés », ses collègues s’attendent à son retour .

    Sans transition : c’est quand les hosts sont au paroxysme du désespoir qu’ils s’allongent ou s’évanouissent au cœur du labyrinthe (tracé dans le sable). MIB a dit que c’est quand ils souffrent fort qu’ils ressemblent plus à des humains. On a vu Maeve se dérégler complètement après l’épisode de la mort de sa fille, et ça a été un traumatisme durable, puisque dans le présent, après un an de carrière au Mariposa, contre toute attente, elle se souvient de ce terrible événement. On sait aussi qu’Arnold voulait que se hôte accède à la conscience, et qu’il avait une pyramide dont Fort n’a pas indiqué le dernier étage.

    On ne conapit pas bien le rapport entre Arnold et Dolores, mais ils avaient l’air très proches. Soit, comme William, Arnold est tombé amoureux d’un robot (ou comme Pygmalion, amoureux de sa création), soit Dolores a été créée d’après la femme qu’Arnold aimait (et qui est morte, peut-être en partie par la faute d’Arnold, d’où une potentielle culpabilité pqui opurrait s’ajouter à la tristesse, mais ne spéculons pas trop quand même). Peut-être que l’amour était réciproque.
    On pourrait donc supposer qu’Arnold se soit sacrifié en demandant à Dolores de le tuer, en estimant :
    – que la douleur (mort d’Arnold) et la culpabilité amènent Dolores au labyrinthe, donc à être vivante (et libérée)
    – que le sacrifice de sa propre vie (d’Arnold) n’était pas trop cher payé pour donner (ou rendre ?) une pleine humanité à Dolores

    Ce post aurait sans doute eu davantage sa place après la review du prochain épisode, mais bon, je pourrai toujours le recaser là-bas quand l’article sera publié.

    Répondre
  12. lackdaar
    # il y a 12 mois

    Bonjour à tous.
    je suis vraiment pressé de voir la video sur l’épisode neuf car il mets à mal la théorie des ligne de temps multiple,en tout cas pour mon petit cerveau, on y voit Dolorès à sa sortie de l’église habillée dans sa tenue de cow-girl qui rencontre l’homme en noir apres qu’il ai quitté Teddy, donc comment l’intrigue de dolores/william se passe 30 ans avant celle de l’homme en noir qui lui se trouve clairement au present (vu ses rencontres avec ford et charlotte) aussi comment rentre t’elle dans l’église après avoir quitté William vu que quelques épisodes avant elle y était avec lui et que la ville y était ensablé (mais ça sur le coup je me suis dit que c’était les travaux du nouveau scénario de ford qui avait déterré la ville).
    si quelqu’un parmi vous peut éclairé ma lanterne ça m’évitera de regarder la série en entière (encore ^^)

    Répondre