Lima : créez votre Dropbox privé à la maison

Si vous hésitez encore à confier vos données personnelles aux solutions cloud, Lima devrait fortement vous intéresser.

Lancé en 2014 sur Kickstarter, le projet Lima touche au but. Les premiers exemplaires commencent à débarquer chez les quelques milliers d’internautes qui ont cru dans ce projet imaginé par deux jeunes français à peine sortis de l’école.

Avec Séverin Marcombes à leur tête, l’équipe d’ingénieurs français de Lima veut simplifier à la fois la sauvegarde de données, le partage de fichiers et le divertissement à la maison, ou en mobilité…

Et le tout grâce à un petit boitier qui tient dans la main, et qui ne dépasse pas les 50 grammes !

Il tient dans la main mais peut gérer l’hébergement de 7 To de données

Lima, que l’on a tout d’abord connu sous le nom de Plug, est une petite boite permettant de créer un serveur de fichiers personnels dont les données sont stockées chez vous. Avec Lima, on peut donc partager des données entre plusieurs ordinateurs ou appareils mobiles, dès lors que le même compte Lima y est connecté. Dès qu’un fichier est ajouté, modifié ou supprimé, le changement se reflète sur tous les appareils instantanément.

Contrairement à Dropbox, la présence du fichier sur le stockage Lima est en effet ajouté immédiatement, qu’il soit déjà uploadé sur Lima ou pas. Par exemple, si je prends une photo, celle-ci apparait automatiquement sur mon compte Lima sur tous mes appareils. En revanche, sur chacun d’entre eux, il est indiqué depuis quel appareil la photo sera streamée pour que je puisse la voir sur tout les autres.

Dès que mon iPhone se connectera au Wifi, il effectuera une copie du fichier sur le disque dur de Lima. Ainsi, la prochaine fois, ce ne sera plus mon iPhone qui streamera le contenu, mais le disque dur connecté à Lima.

 

Une installation super simple en moins de 5 minutes

Une installation super simple en moins de 5 minutes

Lima, comment ça marche ?

Et si l’on parle de disque dur, c’est en effet car il est obligatoire. Lima ne possède pas de mémoire interne dédiée au stockage de fichiers. En revanche, il propose un port USB, sur lequel vous pourrez brancher un ou plusieurs disques durs. Lima peut aussi accueillir un hub USB sur lequel vous pourrez brancher deux, trois ou davantage de disques durs.

Un seul volume sera alors affiché dans Lima, agrégeant ainsi tout l’espace disque disponible, jusqu’à une taille maximum de 7 To.

Un câble assorti à la couleur de l'appareil, ça, c'est nouveau !

Un câble réseau violet, assorti au boitier Lima. Il en sera de même pour toutes les couleurs disponibles

 

Une fois Lima installé, l’espace total des disques durs apparaît comme disponible depuis tous les appareils connectés.

En réalité, les fichiers seront lus en streaming depuis l’endroit où se trouve Lima. En revanche, pour pouvoir bénéficier des fichiers sans connexion Internet, il est possible d’épingler ceux que vous souhaitez garder toujours disponibles. Ils seront alors copiés sur votre appareil, si la place le permet.

S’il vaut mieux l’éviter pour votre collection de vidéos, rien ne vous empêche d’ajouter des documents en tout genre pour y accéder à coup sûr si vous vous retrouvez un jour sans connexion internet. Pour la musique,  se sera ainsi l’occasion de constituer votre collection musicale et la rendre accessible offline.

 

Lima-TheGrandTest-11

Le panneau de contrôle principal de Lima

 

Pour accéder à un fichier stocké sur l’hébergement géré par Lima, il faut simplement double cliquer dessus et le fichier s’ouvre. Pour un film, des photos ou n’importe quel document, la vitesse de réception dépendra de la vitesse maximum d’upload de la connexion internet du lieu où se trouve Lima.

Par exemple, même si vous lisez une vidéo en 4G sur un mobile, le film sera diffusé avec une qualité moyenne, car même si votre 4G est très performante, vous serez limité par le goulot d’étranglement de la vitesse d’upload de votre connexion internet à la maison.

Si la connexion de votre domicile est en ADSL, vous ne dépasserez pas les 128ko/s. En revanche, si vous êtes connecté sur une connexion fibre, la qualité de streaming n’en sera que bien meilleure dans l’appli Lima sur votre mobile.

Lima est compatible Chromecast, et DLNA

Autre fonctionnalité très sympa, Lima se veut aussi serveur média et propose plusieurs manières d’exploiter vos mp3 ou vos vidéos vers tous vos écrans.

Pour la vidéo, Lima est compatible Google Chromecast. Si les deux appareils sont installés sur le même réseau wifi, Lima peut devenir le centre névralgique de bibliothèque de médias stockés sur vos disques durs. Depuis l’application Lima, vous accédez donc au fichier et le bouton Chromecast apparaît en haut à droite de votre écran. Un clic sur l’icone Chromecast et le film est affiché sur votre télé. La même est aussi possible depuis la lecture de fichiers audio.

Votre smartphone se transforme alors en télécommande, pour mettre la lecture, en pause, arrêter ou passer au média suivant.

Très pratique pour la musique en réseau

Justement, en parlant de mise en pause, les possibilités ouvertes par Lima ne se limitent pas à la vidéo. Vous pouvez en quelque sorte créer votre serveur Spotify ou iTunes personnel en constituant votre propre bibliothèque.

Son interface de lecture des fichiers est d’ailleurs prévue pour vous mettre à l’aise, si vous décidez de vous passer complètement d’une application classique pour lire votre musique.

Lima affiche les pochettes des albums, propose aussi un accès par album, artistes ou morceau, et même la répétition ou le mode aléatoire !

 

Une interface pensée pour la musique et déjà très bien équipée

Une interface pensée pour la musique et déjà très bien équipée

 

Là encore, comme pour les vidéos, si vous souhaitez écouter certains morceaux hors connexion, il suffit de les épingler et ils seront enregistrés sur votre appareil. Et pour la lecture en streaming, les fichiers sont lancés instantanément depuis l’endroit où ils se trouvent.

Là ou Lima peut être un peu limité par la vitesse d’upload depuis votre ligne Internet à la maison pour lire de la vidéo, la musique demande moins de bande passante, Lima s’avère donc très à l’aise !

 

Lima-TheGrandTest-01

Surprise : un casque audio en bois en inclus dans le boite. Lima fait aussi office de lecteur audio, sans doute un rapport.

 

Dernière petite astuce, Lima semble être aussi compatible avec les protocoles DNLA et AirPlay pour l’audio uniquement. Lorsque vous lisez un fichier audio dans l’appli Lima, vous pouvez streamer les contenus de Lima  vers les appareils également compatibles et détectés sur le réseau. Dans notre cas : une Box Numericable et une Apple TV.

En résumé, Lima s’est inspiré d’autres applications qui ne servent qu’à ça, et offre une solution avancée pour émuler un Spotify Premium, mais en mode gratuit.

 

Vue du panneau de contrôle principal de Lima

Vue du panneau de contrôle principal de Lima

Lima, en précommande à 99 euros

Lima n’a pas encore révélé toutes les fonctionnalités prévues pour son petit appareil magique, mais il sera bientôt possible de créer une sauvegarde complète de son ordinateur, sans avoir besoin de se soucier de l’endroit où l’on dépose ses fichiers. Une vraie sauvegarde, permanente, et accessible depuis le monde entier, grâce à n’importe quel autre appareil connecté sur le même compte.

Lima en est à ses débuts, toujours en phase bêta alors que j’écris ces lignes. La fabrication et la mise au point ont pris beaucoup de retard, mais il est désormais lancé, et bientôt dans les mains des 17 000 backers du projets sur Kickstarter.

Il est toujours possible de le pré-commander pour 99 euros, mais normalement dès le mois de septembre, le prix devrait être relevé à 149€ une fois la phase de commercialisation lancée.

Je teste Lima depuis près d’une semaine, et j’y découvre tous les jours une nouvelle idée d’utilisation. Celle-ci est d’ailleurs simple, transparente sur mon ordinateur, ultra pratique sur mon mobile, et les données sont stockées chez moi et nulle part ailleurs si je ne le demande pas expressément, et en tout cas, elle ne sont jamais stockées dans le cloud, contrairement à Dropbox, Google Drive, OneDrive, Box et tous les autres services d’hébergement de ce type.

J’utilise pour l’instant 1 To de stockage que je vais faire évoluer vers 4 To dans quelques jours. Un espace disque qui ne me coûte rien de plus, que le prix d’achat de Lima et des disques durs.

Votre propre serveur, hébergé chez vous, qui se passe du cloud, mais qui rend vos fichiers accessibles depuis n’importe où ailleurs de manière simple, c’est l’idée géniale de Séverin et ses copains, et on est déjà fans !

Lima-TheGrandTest-04

Discretion, sobriété mais grande classe générale.

 

Lima-TheGrandTest-05

Le port USB permet d’y connecter jusqu’à 7 To de disques durs…

 

Lima-TheGrandTest-06

La prise d’alimentation et le port Ethernet.

 

Lima-TheGrandTest-07

Quand on vous dit qu’il tient dans la main, c’est vrai !

 

5 commentaires

  1. Vincent
    # il y a 2 années

    Enfin un test clair qui en dit long sur les possibilités de ce petit bidule merci Nico ! Moi je commande d ailleurs 10€ de remise sur mon profil twitter @aubryvincent1

    Répondre
  2. BaffTech
    # il y a 2 années

    Je me demande quand même quelle longévité pour le disque associé?
    On m’a toujours répété qu’un disque dur externe n’était pas fait pour rester branché H24… Des avis?

    Répondre
  3. Giovanni
    # il y a 12 mois

    Lima, prevoit-il le versionning des files déposés?
    Est-il possible partager un file avec quelqu’un qui n’a pas lima?

    Répondre
  4. Dodakely
    # il y a 1 mois

    Je n’arrive pas à trouver le « Lima Dashboard » ou System status » sur mon PC, comment faire pour arreter Lima pour mettre la mise à jour?

    Répondre