LG G4 : le test d’un photophone surdoué

Un digne successeur du G3

Le G3, sorti en 2014, était notre smartphone de l’année. Il était lui même une version améliorée du déjà très réussi G2. Succéder au G3 est donc un challenge que doit relever le G4, présenté au printemps par le sud coréen LG. Et pour se donner les moyens de réussir, LG a choisi une approche différence de celle de ses concurrents.

Contrairement à nombre de ses concurrents, LG ne s’est pas lancé dans la course au smartphone le plus fin, ni le plus léger, ni le plus puissant. Tout droit sorti d’un mariage imaginaire entre un G3 et un G Flex, son côté très légèrement incurvé impose ainsi une certaine épaisseur. Il est donc légèrement imposant, mais le résultat est là : il tient fermement en main.

À l’arrière, on retrouve les boutons de contrôle pour le volume, l’allumage et l’appareil photo de 16 mégapixels. On y retrouve également le flash dual tone et le rayon laser permettant de réaliser un autofocus ultra rapide, déjà présent sur le G3.
LG-G4-Test-7-TGT

Le téléphone est proposé avec diverses finitions pour sa coque arrière. Les apparences et les matières sont variées, il y en aura pour tous gouts. Notre version de test est en cuir marron (camel pour être précis), avec des coutures apparentes, et elle est sans doute la plus belle.
Le G4 existe aussi avec un dos plastique ou imitation céramique.

Une remarque : après plusieurs semaines d’utilisation, la coque cuir s’use assez vite, surtout sur les angles. Heureusement, il est possible de la changer, et on pourra même faire varier les plaisirs avec un dos en cuir de couleurs différente.

Le choix qui va plaire : batterie amovible, mémoire extensible

Lorsque on enlève la face arrière, on découvre une batterie amovible de 3000 mAh et un port Micro SD. Avec l’amovibilité, LG va donc à l’inverse de la tendance, initiée par Apple et suivie par Samsung. Le choix de Lg devrait ravir les utilisateurs. En outre, pour continuer dans la même veine, la mémoire de 32 Go peut être étendue à 160 Go avec une carte de 128Go au maximum.

Même si la batterie est amovible, ce modèle offre une très bonne surprise sur l’autonomie. Un grand écran et une très haute résolution sont normalement très exigeants, et malgré cela, le G4 tiendra 2 jours complets en veille et une grosse journée avec une utilisation mixte. Il supporte également la recharge rapide liée au composants Qualcomm, ainsi que la recharge sans fil, ces deux sont aussi présentes sur le Galaxy S6.
LG-G4-Test-5-TGT

À l’intérieur du G4, un processeur Snapdragon 808 hexacore à 1,8 GHz. Il n’est pas aussi puissant que le 810, et bien loin derrière l’Exynos du Samsung Galaxy S6, mais il chauffe aussi beaucoup moins que ces deux deniers ! Ce n’est pas négligeable.

Avec 3 Go de Ram, le G4 propose une expérience haut de gamme extrêmement satisfaisante. Pas de lag, pas de ralentissement, tout est super fluide, y compris en ouvrant de nombreuses applications simultanément.

Ecran de très haute résolution et de grande qualité

À l’avant, on apprécie le magnifique écran Quad HD qui s’est encore amélioré depuis le G3. Mais un défaut : il se révèle assez moyen en plein soleil, la puissance d’affichage de l’AMOLED du Galaxy S6 est supérieure, reste à savoir quels sont les pistes de LG pour obtenir une telle luminosité avec ses propres écrans sur ces futurs modèles.

LG-G4-Test-3-TGT
Autre légère petite déception : le bezel, l’espace noir situé entre le bord de l’appareil et l’écran, est plus important que sur le G3. Rien de grave, mais l’impression d’un écran qui touche les bords était très agréable sur le G3, Il est dommage de ne pas avoir gardé ce design sur le G4. Je le répète, c’est un tout petit détail. Sans doute que personne ne fera la différence.

Le G4 est livré avec Android 5.1 épaulé par l’interface maison de LG. Elle est très proche d’Android Lollipop et y apporte finalement beaucoup d’avantages. Si vous êtes habitué aux launchers alternatifs, vous ne ressentirez peut-être pas le besoin d’y recourir après voir pris le G4 en main.

Parmi les options logicielles ajoutées par LG, on retrouve la page de feed que vous pourrez supprimer si vous n’y voyez aucun intérêt, et de nombreuses fonctionnalités pour personnaliser son apparence. On y trouve également un nettoyeur d’espace disque, et un très grand nombre de fonction intelligentes, avec la possibilité de configurer le lancement dune chanson en particulier quand vous branchez votre casque. Le nombre de possibilité est immense. Le smartphone agit alors réellement en agent intelligent.

Vidéo UHD et photo RAW : le très haut de gamme s’invite et impressionne

Comme sur le G3, le capteur de 16 mégapixels permet de réaliser de magnifiques vidéos en Ultra HD, très proche de la résolution 4K Cinéma. L’image est douce, sans trop forcer sur la saturation et les couleurs. Il est dommage de ne pas pouvoir débrayer l’appareil en manuel comme en photo.

LG-G4-Test-8-TGT

Si votre appareil est fixé sur un trépied, il pourra sans problème assumer le rôle d’une caméra de grande qualité. Seul défaut, et comme bien souvent sur les smarpthones, le G4 a tendance à faire pomper son autofocus quand il n’a pas assez de lumière.

Mais c’est surtout la partie photo qui a été la plus améliorée et qui nous a le plus impresionné.

Grâce aux API Photos de Lollipop fournies aux développeurs par Google, le G4 permet de swticher en mode pro et de faire des photos en mode RAW. Plus précisément, les fichiers seront des DNG, pour Digital NéGative.

Comme sur un reflex numérique, on peut prendre des photos dans un format non destructif qui contient beaucoup plus d’informations que des JPG. et qu’il sera possible de modifier a posteriori dans un logiciel dédié. Lorsque vous prenez des photos en mode RAW, inutile de vous inquiéter de la balance des blancs ou de l’exposition, vous pourrez les modifier sur votre ordinateur.

LG-G4-Test-5-TGT

Si cela vous semble accessoire, détrompez-vous, ça ne l’est pas du tout. La capacité des reflex à faire des photos en RAW est l’un des deux éléments majeurs et différenciant encore valable entre reflex et smartphone. L’autre étant la présence d’objectifs interchangeables.

En débrayant l’appareil en mode manuel, on peut donc accéder à tous les réglages possibles. L’ouverture peut monter jusqu’à 1.8, la plus grande jamais vue sur un smartphone. Elle définit à la fois la longueur de la zone de netteté et offre la possibilité de créer des bokeh, ou arrières-plans flous.
On peut aussi intervenir sur les ISOs, qui modifient l’exposition, et bien sûr la balance des blancs, qui fixe l’aspect colorimétrique de l’image.

On peut aussi changer la vitesse d’obturation, ce qui vous permettra d’obtenir des images lumineuses en très basse lumière. Comme sur un véritable appareil photo, vous pourrez combiner tous ces réglages manuels pour vous lancer dans la photographie créative. Seul regret, il n’est pas possible de modifier à la fois l’ouverture et la vitesse d’obturation.

À l’avant, l’appareil de 8 mégapxiels est forcement un peu moins bon, mais pas de beaucoup. En effet, ce capteur fait des merveilles ! Il est aussi capable de détecter les mouvements de vos mains pour déclencher l’obturateur sans toucher le smartphone. Malheureusement, il est impossible d’obtenir le même mode manuel en vidéo, ce qui aurait été un peu fou…

Découvrez notre deuxième vidéo, celle-ci est tournée entièrement avec le G4 et vous donne un rapide aperçu de ses compétences en vidéo.

En conclusion

Si la partie vidéo n’a pas beaucoup évolué depuis le G3, la partie photo, a quant à elle, effectué un grand bond en avant. Les images sont sublimes. En basse lumière, le G4 fait beaucoup mieux que l’iPhone 6 et légèrement mieux que le Galaxy S6. En plein jour, il fait jeu égal avec les deux, mais le confort du mode manuel laisse finalement l’iPhone 6 bien derrière ses deux concurrents. Comparé à celles du Galaxy S6, les images du G4 sont beaucoup plus piquées et naturelles.

Quant au son, il est enregistré en stéréo et il est d’excellente qualité. Si une personne placée à quelques mètres parle, et que sa voix est enregistrée par les micro du GH4, vous aurez vraiment l’illusion qu’elle se trouve dans la même pièce que vous quand vous réécouterez l’enregistrement au casque.

Quelques autres petits détails sympas qui nous ont plu :

  • l’option de supprimer vos photos et vidéos en un seul clic sur la corbeille (mais avec la possibilité d’annuler),
  • le clavier qu’on peut redimensionner
  • le partage de fenêtre pour utiliser deux applis à la fois,
  • le KnockOn et le KnockCode pour allumer l’écran,
  • les smart settings qui activent des fonctions suivant l’endroit où vous vous trouvez ou lorsque vous connectez des accessoires au G4.

En conclusion, le G4 est une réussite sur tous les plans. Il est même très difficile de lui trouver des défauts importants. Quelques regrets subsistent, mais ce sont des détails. L’année n’est pas encore terminée, mais il est possible qu’avec le G4, nous ayons déjà testé le meilleur smartphone de l’année 2015.

LG-G4-Test-2-TGT

LG-G4-Test-6-TGT

LG-G4-Test-4-TGT

5 commentaires

  1. Avaro
    # il y a 4 années

    Enfin un test du G4 qui parle des fonctionnalités de la surcouche car dans les d’autres tests ils disent toujours que la surcouche n’a pas évoluée depuis le G3 ce qui est faux (en même temps LG n’a quasiment pas parler de son interface et n’a parler que de l’appareil photo mais bon le jour où LG saura mettre en valeur ses produits durant les conférences n’est pas près d’arriver. Ça me rappelle Microsoft avec la Xbox One où ils n’avaient quasimment pas parler de jouer mais que de regarder la TV).

    Répondre
    1. Nicolas Catard Auteur
      # il y a 4 années

      Yes, j’ai beaucoup aimé la manière dont on profite à la fois de l’interface de LG et celle de Lollipop, c’est intelligemment fait, j’ai pas ressenti l’envie ni le besoin de mettre Nova Launcher par défaut. Vraiment un super smartphone, dommage de devoir le rendre…

      Répondre
  2. EmoForGame
    # il y a 4 années

    Un très bon test comme toujours Nicolas ;D
    Je trouve que LG fait des merveilles avec ses téléphones G3 et maintenant G4 par contre coté prix le portefeuille hurle :/
    De mon coté, j’hésite entre le LG G4 ou le MotoX (3ème Génération) ou Motorola va bientôt l’annoncer il y a peut être des fonctionnalités en moins mais ils y’aurait un capteur d’empreintes ce qui serait sûrement bien et surtout les deux points importants sont les mises à jours constantes et un prix convenable.

    Il va falloir vite que je me décide car mon téléphone est en train de rendre l’âme (Ma batterie ne fonctionne pas si je le laisse pas brancher ce qui est très gênant il faut que je me déplace avec un gros chargeur portable. Ma connexion data, le bluetooth et le GPS ont aussi rendu l’âme alors que pourtant mon Samsung S3 Mini vient juste d’avoir la garantie finit, je sais pas si c’est un défaut de fabrication ou si c’est la nouvelle tendance de mettre des pièces dans les appareils électronique qui durent juste jusqu’à la fin de la garantie.

    En tout cas j’ai hâte de voir votre prochain test smartphone, vous faites des trucs de malade ! 😀 Merci pour tous 🙂

    Répondre
  3. VictorJ
    # il y a 4 années

    Je trouve ce téléphone excellent et j’aurais voulu savoir si il était possible de le gagner avec le concours 🙂
    Merci à vous de nous proposer des tests et des vidéos extrêmement bien faite et intéressantes !

    Répondre
  4. simonm1731
    # il y a 4 années

    Ce téléphone est vraiment génial !
    Il parait que l’on doit poster un commentaire sur le produit de notre choix pour tenter de le gagner si il est choisi en fonction du nombre de commentaire, alors je vote pour celui la !
    Merci !

    Répondre