Audi TT : voiture à femmes ou pour les femmes ?

Dévoilée comme un concept car en 1995, puis sortie quasiment identique sur le marché trois ans plus tard, l’Audi TT s’est déjà vendue à 500 000 exemplaires dans le monde. Pour cette nouvelle TT 3ème génération, Audi vise une clientèle « post-moderne » et « upper libéral ». Une clientèle jeune, très créative, urbaine, assez éduquée et cultivée. Ce sont les termes exacts d’Audi. Des mots que je ne connaissais pas tous, un peu comme la TT, qui était une découverte pour moi.

Sur un demi-million de véhicules vendus, combien sont utilisés par des femmes ? Grande question, car la TT a toujours eu l’image de la voiture sportive réservée aux hommes.

Mais… et les femmes dans tout ça ? Vous allez être étonnés. La gent (voire la jante !) féminine représente un tiers des acheteurs d’Audi TT, avec une moyenne d’âge plus basse que la moyenne d’âge des clients Audi en général.

Je suis une femme de 33 ans, mariée, 2 enfants. Oui l’Audi TT est une voiture que je rêverais de conduire au quotidien ! J’aime les belles voitures puissantes, et non, je ne suis pas un garçon manqué, et je ne suis pas non plus féministe.

Et c’est ainsi que je suis très irritée d’entendre des hommes parler de l’Audi TT, et la considérer comme une voiture exclusivement dédiée à une clientèle masculine, et ce, du fait de son design et de sa conduite sportive.

Alors pourquoi j’aime l’Audi TT Quattro ? Justement pour son design et sa conduite (drôle non ?). J’adore conduire, et l’Audi TT est parfaite pour s’adonner à ce plaisir, rouler longtemps en bénéficiant d’un confort absolu. Avec elle, aucun risque que des courbatures viennent gâcher une journée au volant.

À l’intérieur, le moindre détail a été pensé pour aboutir à cette sensation d’absolu bien-être.

Ainsi, les enceintes Bang et Olufsen délivrent un son magique et enveloppant. Pour la partie connectée à bord, le système (en option) Audi Connect permet de se divertir et de s’informer grâce à une puce 4G embarquée. Audi est d’ailleurs le premier constructeur à passer à la 4G dans ses véhicules. Audi Connect permet de suivre des flux d’actualité, mais aussi de découvrir les environs grâce à l’intégration très réussie de Google Street View.

Une fois installé derrière le volant de l’Audi TT, difficile de ne pas se sentir au creux d’une bulle paisible. Elle est très confortable, et dans la version que j’ai pu tester, les sièges électriques m’ont vite fait comprendre que j’aurais du mal à me séparer d’eux.

La version 2014 de l’Audi TT est beaucoup plus sportive que les deux premières générations. Audi a affiné les lignes pour moins d’arrondis et encore plus d’aérodynamisme.

Voici une petite vidéo que nous avons réalisée, afin de vous donner un aperçu de cette nouvelle Audi TT version 2014.

Ravie de pouvoir conduire la voiture pendant quelques jours à l’essai, cela n’a fait que renforcer mon désaccord avec l’image d’Epinal présentant la TT comme une voiture de mecs. De l’avis général, elle serait une voiture 100% réservée aux hommes. Est-ce vrai ? Que fait-on dans ce cas du tiers féminin de la clientèle de cette fameuse Audi TT ?

J’ai donc mis à profit ces quelques jours pour aller et à la rencontre de plusieurs hommes de profils très différents. Je les ai invités à monter en voiture avec moi, je leur ai posé des questions.

Voici aujourd’hui le résultat de ces entretiens. Certaines réponses sont surprenantes, et d’autres plus prévisibles.

Attention, je tiens à préciser qu’aucun homme n’a été  brutalisé ou violenté pour ce reportage !

Alexandre

Alexandre 30 ans, est marié, sans enfant, et il est conseiller financier. Il possède une Toyota Corolla. Alexandre a déjà possédé une Audi TT pour le plaisir de conduire. Un véhicule qu’il a clairement identifié comme un véhicule à part, de par son design et sa puissance. Avant d’acheter une TT, Alexandre circulait en moto. Et sa voiture de rêve serait actuellement une Audi A5 coupé.

Concernant ma conduite, Alexandre fut agréablement surpris de ma prise en main très assurée. Selon lui, les femmes conduisent mieux que les hommes, sauf pour le stationnement. Selon lui, les femmes ont du mal à estimer le gabarit.

Pour lui, cette voiture est autant à destination des hommes que des femmes. Alexandre considère d’ailleurs que l’Audi TT met les femmes en valeur, tel un très onéreux accessoire de mode. De plus, la prise en mains est aisée, elle ne requiert pas de formation spécifique, ce qui en ferait donc un véhicule adapté aux femmes….

Quant au design, pour Alexandre l’arrière arrondi du véhicule fait penser aux courbes d’une femme.

Pour Alexandre, le profil de la femme qui possède une Audi TT est une femme cadre dynamique ou chef d’entreprise. Concernant le choix de la couleur, tout dépend de l’utilisateur. Elle a son importance si la personne qui la conduit est un homme. Mais à l’inverse, aucun préjugé pour les femmes.

Alexandre se lâche un peu et nous livre son sentiment. Si cette femme était célibataire « après un effort de séduction, je pourrais, en qualité de son nouveau conjoint, lui demander de m’ajouter comme second conducteur » (pas la peine de faire des efforts avec moi, je préfère les hommes plus âgés.)

Elie

J’ai aussi souhaité recueillir les impressions d’Elie, 34 ans, célibataire, sans enfants, qui roule dans une impressionnante Jaguar XKR-S coupé, un monstre de 500 chevaux. Lorsqu’il m’a vue sortir de la voiture, il fut surpris, je lui ai demandé ce qu’il pensait des femmes conduisant une Audi TT rouge ? Sa réponse fut éloquente : « sexy, excitant. »

Sébastien

Sébastien 37 ans, en couple et sans enfant, est conseiller financier et conduit une Citroën C4. Il n’a jamais eu l’occasion de conduire une Audi TT ou similaire, ni même jamais conduit un véhicule avec boite automatique.

Pour lui, le prix de la voiture est un frein, mais s‘il en avait les moyens, il la prendrait bien comme second véhicule. Et il a une explication très logique à ça : Sébastien est hockeyeur, et « ramener les potes du hockey avec le matos n’est carrément pas envisageable ».

Sur la question de ma conduite, Sébastien trouve que je me débrouille très bien, même si j’ai l’impression qu’il n’était pas totalement rassuré à mes côtés.

Pour lui, les femmes conduisent aussi bien que les hommes. En revanche, il juge les courbes de la voiture très masculines, et considère que son apparence plaira plus facilement aux hommes.

Pour Sébastien, une femme possédant une telle voiture, est soit une chef d’entreprise, soit une cougar ! (Une cougar selon son âge ! Heureusement que je suis plus jeune que lui sinon je me mettais à pleurer.)

Pour lui, la couleur de la voiture n’a pas vraiment d’importance, sauf le rouge. Et quel que soit le conducteur, homme ou femme, le rouge c’est fait pour être vu !

Alexandre et Sébastien ne voient pas d’objections à ce que leur compagne conduise leur voiture. En revanche, ils attendent la même faveur en retour. « Dans le cas inverse, je ne comprendrais pas le refus de prêt du véhicule, et j’aurais tendance à me vexer, car le plaisir est censé se partager. » On se calme les gars, on parle d’une voiture, pas d’une PlayStation 4!

En conclusion, j’ai quand même le sentiment que pour les hommes, ou au moins une grande majorité d’entre eux, le sexe et la voiture sont liés !

Sylvain

Sylvain 37 ans, en couple sans enfant, responsable communication. Il n’a jamais conduit une telle voiture, ni de véhicule automatique. Mais pour lui, comme pour Sébastien, l’Audi TT est envisageable, mais toujours comme seconde voiture.

Les raisons évoquées par Sylvain sont classiques : le plaisir de rouler au volant d’un véhicule au design soigné, et doté d’une certaine puissance.

Sylvain à l’habitude de monter avec moi en voiture, il connait bien ma conduite, il la qualifie de nerveuse. Il n’a cependant pas d’avis sur la conduite des femmes.

Selon lui une femme, ou un homme possédant ce type de voiture, est un individu attaché aux apparences, et qui n’a pas honte de ses moyens. Si c’est une femme qui possède cette voiture, il y a des chances pour qu’elle soit une business woman avec un poste à autorité.

Il ajoute quand même que l’Audi TT est sans conteste une voiture de célibataire ou de couple sans enfant. Et enfin, il est clair que la couleur est évidemment importante sur l’image que l’on renvoie de soi !

Nicolas

Nicolas 42 ans, marié (avec moi), 2 enfants et chef d’entreprise. Nicolas a déjà conduit une Audi TT (pas la sienne) et il est habitué à la boite automatique. Nicolas possède aussi un autre bolide avec lequel il fait souvent le malin mais qui lui a déjà valu un accident : une belle trottinette !

S’il n’a jamais possédé ce genre de voiture, c’est tout d’abord parce qu’il trouvait la première Audi TT trop sportive, très près du sol, et peu confortable. (C’était le premier modèle en l’an 2000). En revanche, après avoir testé la nouvelle Audi TT Quattro, il ne serait pas contre l’idée d’acquérir cette nouvelle version, qui d’après lui, n’a plus rien à voir. Elle est ultra confortable et se conduit sans le moindre effort.

Nicolas est très habitué à ma conduite, il la trouve sportive et assurée. Mais selon lui, la plupart des femmes ne sont soit pas très rassurées au volant, soit peu attentives. Il précise cependant qu’il sait pertinemment que les femmes sont capables de faire trois choses à la fois, mais sur la route, le risque de perdre l’attention sur la circulation peut être fatal, il aimerait donc que les femmes soient plus attentives au volant ! (Il va se faire des amies…)

Pour Nicolas, il n’y a pas de sexe pour les voitures, mais plutôt des segments (familiale, jeune….). Pour lui, si je décide de posséder une Audi TT, cela signifie que je cherche un nouveau mec, (heureusement que je ne suis pas encore trop vieille, sinon il me traitait de cougar).

En revanche, si une femme célibataire et sans enfant possède une Audi TT, c’est qu’elle a réussi sa vie. Dans tous les cas, une femme possédant une telle voiture, est une femme qui aime les belles voitures, et la vitesse, plus que l’image d’elle qu’elle a envie de donner.

Nicolas, comme Sylvain, Sébastien et Alexandre, pense que la couleur a son importance. Et comme Alexandre, il pense que le rouge est davantage destiné aux femmes qu’aux hommes.

Comme Alexandre et Sébastien, Nicolas me prêterait son Audi TT, mais se vexerait si je ne lui prêtais pas la mienne ! (Les pauvres petits bouchons) Michel, 5ans, a la même réaction.

François-Xavier

François-Xavier, 46 ans, lieutenant-colonel dans l’armée de terre, marié, 4 enfants, roule en 4X4 7places.

Il n’a jamais eu d’Audi TT, principalement pour des raisons budgétaires. Mais François-Xavier est aussi un vrai motard. Il aimerait « évidemment » posséder une Audi TT, mais également en second véhicule (4 enfants !!).

Pour lui, l’Audi TT est aussi une voiture qui lui permet de retrouver les sensations qu’il connaît sur sa moto.

Lorsque je lui ai demandé ce qu’il pensait de ma conduite, il m’a répondu : « comme une femme » et à la question : « Que penses-tu de la conduite des femmes en général », il m’a répondu : « Joker »

François-Xavier est du même avis que ses petits camarades. Il n’y a pas de voiture pour les hommes ou pour les femmes. Selon lui, seule une femme célibataire genre business woman pourra avoir l’envie de l’acheter. En revanche, il considère qu’une femme mariée ne possède pas ce genre de voiture. Il s’agit forcément celle de son mari, ou un cadeau de son mari (je pense que sa femme sera ravie de découvrir dans cet article son prochain cadeau d’anniversaire, chanceuse).

Yann

Yann, 45 ans expert-comptable, marié, 5 enfants, possède plusieurs véhicules, et pas des moindres : Porsche Boxter, une moto Buell, et… un Renault Traffic pour balader toute sa petite famille nombreuse.

Yann possède sa Porsche depuis l’âge de 40 ans. Pour lui, c’était un rêve de gosse. Il n’est pas sûr de vouloir posséder un jour une Audi TT, même s’il trouve que la voiture est remplie de qualités.

Il reproche cependant à la marque aux anneaux un design identique dans toutes ses voitures.

Si Yann trouve que je conduis bien, il est quand même très critique quant à la conduite des femmes en général, qu’il qualifie de : « très nulle » « Elles se laissent facilement distraire. » (Ce qui n’est absolument pas le cas des hommes ! #monoeil ).

Yann pense que l’Audi TT est une voiture faite pour les femmes, principalement pour sa facilité de conduite. Si une femme possède une Audi TT c’est qu’elle s’est fait plaisir.

Yann prête ses véhicules sans aucun problème : « Je prête à tout le monde, ce n’est qu’une voiture » et il ne se vexerait absolument pas si sa femme refusait de lui prêter son Audi TT.

Pour Yann, la couleur à son importance, elle donne une finition à la voiture, et trouve que le rouge devrait être interdit sur cette voiture !

Alors François-Xavier et Yann sachez qu’en 2012, 76% des personnes décédées sur les routes françaises étaient des hommes, qu’ils représentent 92% des conducteurs impliqués dans un accident mortel lié à l’alcool. En 2011, 89% des conducteurs ayant perdu leur permis étaient des hommes. Et pourtant, les statistiques sont formelles, depuis les années 70, l’obtention de permis B est très équilibrée entre les hommes et les femmes. Les hommes sont donc très largement surreprésentés dans les accidents cités ci-dessus. « Si les hommes conduisaient comme les femmes, il y aurait donc moins de victimes sur nos routes » dixit la Préfecture de Police de Paris.

Donc pour Nicolas, si jamais je veux une Audi TT, c’est que je cherche un nouveau mec… heureusement pour moi, je suis suffisamment jeune, et je n’aime pas les hommes plus jeunes, sinon Sébastien penserait que je suis une cougar, et a priori j’aurais toutes mes chances avec Alexandre, qui serait ainsi second conducteur sur ma voiture.

Bon, si j’avais épousé François-Xavier, il me l’aurait offerte, mais je pense qu’il aurait quand même pris une assurance toutes options, parce qu’il ne faut pas déconner : je suis une femme au volant. Et si jamais mon choix de couleur se porte sur le rouge, c’est forcément que je veux être vue, n’est-ce pas Sylvain ?

#audi #TT #quattro #audiconnect #rouge

Une photo publiée par auroredeuptown (@auroredeuptown) le

Et bien messieurs vous avez tout faux ! Et oui j’aimerais beaucoup posséder une Audi TT rouge. Mais non pas pour être vue, mais comme un bijou (+1 pour Alexandre).

Et ceux qui me connaissent vraiment, savent que je me fous du qu’en dira-t-on. Je ne suis pas d’accord non plus avec ceux qui pensent qu’une belle voiture soit forcément un atout de séduction !

Au contraire, c’est un plaisir pour soi, un bonheur à conduire, et ce n’est pas un véhicule destiné à effectuer un trajet d’un point A à un point B. L’Audi TT se conduit très facilement et pas besoin d’être un homme pour cela.

Enfin, je ne suis pas certaine que tous aient été honnêtes et objectifs sur le fait de prêter leur voiture à leur compagne sans aucun problème. De mon côté, je serais hyper hésitante à la prêter à mon mari, sauf si je suis à côté de lui, et il le sait très bien, c’est au-delà d’une question de confiance.

N’étant pas une féministe moi-même j’ai préféré demander à Marie-Amélie Frère, féministe et présidente de l’association Girlz In Web, son avis sur mes cobayes.

Alors Marie-Amélie, que penses-tu de leurs réponses et aussi de la mienne ?

« Aurore, nous avons déjà évoqué le féminisme dans une conversation 🙂

La nature même de cet article prouve que tu l’es, féministe (puisque tu vises l’égalité en conduisant une voiture dite « d’hommes ») !

Je profite d’ailleurs de cet article pour repréciser que le féminisme n’est pas un gros mot, et veut dire non pas la supériorité des femmes sur les hommes, mais un accès égalitaire à toutes les activités (j’ai dit toutes : ça marche aussi pour les assistants maternels, les secrétaires et autres aides-soignants).

En tant que présidente d’une association qui met en avant les carrières féminines du numérique, je me place sur le plan professionnel.

À titre personnel, je suis féministe dans ce même sens égalitaire : l’achat d’une voiture quelle qu’elle soit, ne devrait pas faire l’objet d’une segmentation genrée, de la même manière, finalement, que les tâches ménagères 🙂

Pour moi, il n’y a pas de bagnoles de mecs ou de meufs (même si elle est rose 😉

La preuve, 30% des acheteurs d’Audi TT sont des acheteuses.

Après, je n’ai pas d’avis particulier sur la question de l’Audi TT, ou de toute autre voiture de sport.

Je trouve encore une fois à titre perso que les meilleures voitures sont celles avec chauffeur, et que les voitures de sport et autres sont très polluantes, dangereuses, et n’ont plus vraiment de raison d’être (à part sur circuit, ou alors quand on roule en Allemagne) dès lors qu’il y a des limitations de vitesse.

Bref, je ne m’inscris donc pas dans ce débat, car je ne suis clairement pas la cible. En effet, je n’aime pas conduire, et je n’ai pas d’appétence particulière pour les voitures de sport (tu aurais testé une Maybach, encore 🙂

Voilà, je remarque juste que concernant les préjugés de la conduite féminine, il y a encore du boulot.

Et si on diffusait plus souvent les chiffres de la préfecture, comme tu l’as fait, cela évoluerait probablement dans le bon sens ! »

3 commentaires

  1. Mlc
    # il y a 2 années

    Je mesure 1m80 et j’aurais voulu savoir si c’est juste ? Ou si l’intérieur pourrait convenir ?

    Répondre
  2. Eric
    # il y a 1 année

    Voiture d’hommes, voiture de femmes… pour le coup, je ne partage pas l’opinion de tout le monde:

    Je reste persuadé qu’il s’agit plus d’une voiture de femme que d’homme, surtout dans le contexte du (très) bel accessoire non pas de mode, mais d’élégance.

    Il est vrai que par rapport à la première génération, cette TT est équipée de mécaniques beaucoup plus « viriles » (voir TTrs) et qui rappellent à un passé victorieux de la marque. Le TTrs a une sonorité plutôt « virile » (cad, qui plaît aux femmes!;) ).

    Voiture d’homme, voiture de femme, en tous cas voiture d’esthète.

    Je pense que dans la mesure où ce sont plutôt les hommes qui vont chercher la performance pure (c’est peut-être d’ailleurs pour çà aussi qu’il y’a bcp plus d’accidents masculins que féminins…), cette TT tend, selon moi, plutôt à être une voiture de « femme »: En effet la TT est flanquée d’une disposition mécanique dite transversale( comme les A1, A3 et autres Golf).
    Et cette disposition mécanique ne permet pas d’en tirer tout le potentiel sur la route, elle nuit à l’efficacité.
    Pour commencer, çà ne l’autorise pas, malgré sa dénomination, à être une « vraie » quattro, car avec cette disposition transversale du moteur, le premier constat est que les deux cardans avants ne sont pas de longueur identique ( puisque la boite de vitesses se trouve à gauche) et que qui plus est, cette boite décalée oblige à un renvoi d’angle vers le pont arrière: çà « casse » la chaîne cinématique, de fait elle est forcément « déficiente »: Malgré toutes les corrections électroniques qui lui sont apportées, il y’aura toujours une roue qui patinera plus vite que l’autre, et il y’aura toujours un temps de réponse entre la motricité du train avant et celle de l’arrière.

    Toutes les « vraies » quatrro ont un moteur longitudinal (avec une boite dans l’axe) avec quatres cardans de longueur identique, ce qui favorise la performance pure, et un meilleur rendement.
    Et il n’y a que les A4, A6 A8 et leurs dérivés qui soient équipés de la sorte; çà ne veut pas pour autant dire que la TT ne soit pas (très) efficace sur la route, mais juste qu’il lui manque un peu de ramage technologique par rapport au plumage esthétique.

    Ce qui sauve la TT quattro, c’est son côté pas trop suradapté, car sa transmission vous permettra facilement de monter (et de descendre) les cols sans mettre les chaines quand vous allez aux sports d’hiver.

    Répondre