Ant-Man au cinéma

Ant-Man est servi par de bons acteurs et une approche intelligente du personnage

Ant-Man est bien connu des adorateurs des comics Marvel. Il est revanche beaucoup moins populaire auprès du grand public, surtout si on le compare à un personnage beaucoup plus bankable comme Spider-Man. La tâche de porter Ant-Man au cinema est donc un pari risqué pour Marvel et Disney. Et pourtant le pari est réussi. En proposant une réalisation de qualité, des effets réussis, et un casting expérimenté, Marvel nous offre un spectacle jouissif et qui ravira à la fois les fans de Marvel et de blockbusters de l’été.

Phase 2 : de Iron Man 3 à Ant-Man

Même si l’on connait déjà le planning des films Marvel pour les 5 années à venir, il est bon de rappeler que ces sorties sont calées dans des « Phases » de sortie, qui s’étalent chacune sur plusieurs années. Iron Man 3 était le premier film de la Phase 2, Ant-Man en est le dernier.

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-01

Paul Rudd interprète le rôle de Scott Lang, ex-taulard en quête de rédemption,

Les personnages portés par des acteurs de talent

Le film est en effet porté par plusieurs très bon acteurs de renom, dont Paul Rudd, qui interprète Scott Lang, ex-taulard, plutôt gentil et cool, en quête de rédemption après avoir purgé sa peine de prison. Scoot deviendra Ant-Man, un homme qui a la capacité d’être réduit à la taille d’une fourmi grâce à une combinaison spéciale inventée par le Dr Pym.

Celui-ci sera son mentor. Vieux de la vieille de la science, le Dr Henry Pym est interprété par Michael Douglas.
Sans vouloir spoiler, je tiens cependant à vous parler de la première fois que l’on voit l’acteur dans le film. La scène se déroule en 1989, et c’est un véritable choc.

Les effets spéciaux sont passés par là, et c’est bluffant. Pour être fan de l’acteur depuis les années 80, j’ai eu l’impression de le revoir dans la période Wall Street, soit en 1987. J’ai bien regardé, enlevé les lunettes 3D, les ai remises, et je suis resté bouché bée.

Les trucages numériques ont réussi à rajeunir l’acteur de manière impressionnante, on ne voit rien qui puisse faire croire que son image est truquée, si ce n’est bien sûr l’impression d’avoir un gars de 40 ans à l’écran.

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-05

Evangeline Lilly, Paul Rudd et Michael Douglas

 

Pour compléter le trio du haut de l’affiche, on retrouve la sublime Evangeline Lilly, découverte dans Lost et dont on a pu apprécié les talents d’elfe bagarreuse dans la trilogie du Hobbit. Dans Ant-Man, elle va également nous prouver qu’elle sait se battre. Elle y joue le rôle de la fille du Dr Henry Pym. Elle nous prouve aussi qu’elle est toujours aussi jolie, même avec les cheveux coupées à la garçonne.

Insultez-moi dans les commentaires si je vous spoile trop, mais sachez qu’on y découvrira aussi qu’elle aura bien d’autres occupations plus tard, ce détail sera précisé dans un court moment du film.

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-09

Ok, je ne spoile pas mais il existe un deuxième costume…

L’histoire est classique mais n’est pas un remake

Ant-Man s’intéresse à l’infiniment petit. Le scénario du film a comme un air de déjà vu. Le film n’est pas pour autant un remake de « Chéri, j’ai rétréci les gosses », ni de « l’Aventure intérieure », qui était lui-même un remake du « Voyage Fantastique », sorti en 1966.

Mais Ant-Man, dont la première apparition dans les comics remonte à 1962, surfe sur l’idée de nous surprendre avec des objets, des décors et des situations du quotidien vus depuis les yeux d’un homme de la taille d’une fourmi.

On voit d’ailleurs Ant-Man apprendre à se battre en passant du minuscule à la taille normale en une fraction de seconde, ce qui demande maitrise du combat, dextérité et entrainement. Et tout ça lui sera très utile lorsqu’il affrontera le méchant du film, qui aura le même genre de compétence… Ce dernier est d’ailleurs brillamment interprété par Corey Stoll, que l’on avait aperçu dans la première saison de House Of Cards.

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-06

Le maitre et son ex-disciple qui veut désormais le détruire

 

Dans la phase d’évolution du personnage de Ant-Man, Scott passe de petit génie cambrioleur hésitant dans son nouveau costume à celui de super héros bien dans ses bottes. Et l’univers Marvel y ajoute une certaine excitation. Je ne vous en dirai pas plus, mais vous aurez des surprises.

Toujours en conservant le mystère autour du scénario, je ne peux par exemple m’empêcher de vous confirmer que les fans de Marvel vont être servis. On y voit des personnages que l’on connait déjà dans l’univers cinématographique Marvel, et vous l’aurez sans doute deviné, le maître Stan Lee y fait bien sûr une apparition, comme dans la quasi totalité des films Marvel. Je vous laisserai le découvrir.

Bien entendu, il faut absolument rester jusqu’à la toute fin du film, la scène post générique à fait hurler la salle de bonheur. Si vous regardez le planning de sorties des films Marvel pour les années à venir, vous devinerez sans mal de quoi je parle.

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-10

Scott Lang découvre de mignonnes petites fourmis

 

Un excellent film mais qui n’est pas parfait

Parmi les seuls aspects négatifs que je me risque à soulever, je regrette seulement les premières minutes, qui sont un peu longues à en venir au fait. Pendant quelques instants, on a l’impression de regarder un ersatz de Ocean 11. En revanche, une fois l’action en place, le rythme est lancé et on oublie ce démarrage un peu lent. Il est aussi bon de rappeler que cette longue entrée en matière s’explique par l’importance d’introduire le background du personnage principal, qui n’est pas un être doté de pouvoir surnaturels, mais qui va devenir un super-héros malgré lui. On comprends ainsi mieux ses motivations.

Réussir à séduire un large public avec ce héros moins populaire que les Avengers n’était pas facile. Le film est très accessible, très divertissant, tout en étant fidèle à l’univers Marvel tel qu’on le connait dans des plus gros blockbusters.

Entre rebondissements, allusions à des évènements de l’univers cinématographiques Marvel, featuring de super héros, interrogations et théorie sur plusieurs prochains film Marvel, ces deux heures de spectacle m’ont ébloui.

Ant-Man est une réussite à tous les niveaux. Vous ne vous ennuierez pas une seule seconde, et après ces deux heures ou vous autre appris pas mal de détails sympa sur diverses races de fourmis, vous n’aurez qu’une seule envie, revoir le film !

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-08

C’est beau l’amour. A moins que…

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-07

Je peux pas, j’ai piscine. Enfin, pour l’instant, je la creuse…

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-04

C’est bien le même gars qui jouait Mike, petit ami de Phoebe dans Friends.

Ant-Man-Marvel-TheGrandTest-02

La première fois que Scott Lang découvre le monde après avoir été réduit à la taille d’une fourmi.

 

4 commentaires

  1. Mamad
    # il y a 4 années

    Je l’attends avec impatience !!

    Répondre
  2. Les instants volés à la vie
    # il y a 4 années

    Malgré un début bien hésitant, j’ai adoré Ant-Man, c’est un excellent MARVEL.

    Répondre
  3. Elsa
    # il y a 4 années

    Top ! On y va sur le champs ! Merci Nico

    Répondre